Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe genevois Affichage Holding est revenu dans les chiffres noirs en 2011, après deux exercices dans le rouge. Le fournisseur d'espaces publicitaires a dégagé un bénéfice net de 41,8 millions de francs, contre une perte de 52,3 millions un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires a progressé de 2,5% à 311,8 millions de francs, a indiqué l'entreprise mercredi. Après l'échec de son expansion à l'étranger et la réduction drastique de son portefeuille, Affichage veut tourner la page.

La société avait déjà décidé d'agir en Suisse sous la marque unique APG|SGA dès janvier. Elle souhaite maintenant une adaptation aussi pour la holding afin de refléter sa focalisation sur le marché national: elle proposera à l'assemblée générale d'approuver la nouvelle désignation APG|SGA SA valable dès juillet.

Progrès en Suisse

Le chiffre d'affaires des activités helvétiques a du reste nettement progressé grâce à la contribution de tous les segments. Il a augmenté de 8,3% à 280,6 millions de francs. La croissance s'est accélérée au second semestre, soutenue par les élections fédérales.

Deux autres grands axes de la stratégie d'Affichage sont de conserver des partenaires de poids et prendre du bon pied le virage du numérique. En matière de clientèle, le groupe s'attache à garder la confiance des villes et communes, des entreprises de transports publics et des centres commerciaux notamment.

Retour du dividende

Les ventes réalisées à l'étranger n'atteignent plus que 31,2 millions de francs, en baisse de presque un tiers par rapport à l'exercice précédent. Les actifs en Grèce - marché qui a causé les plus gros déboires à l'entreprise - avaient été cédés dès avril.

Fort de sa rentabilité retrouvée et de sa stratégie redessinée, Affichage propose non seulement de verser un dividende de 5 francs par titre aux actionnaires - après deux ans de disette - mais aussi un dividende exceptionnel de 2 francs par action.

ATS