Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

C'est la rentrée scolaire, y compris chez les magiciens: comme des millions d'enfants, le fils de Harry Potter, James Sirius Potter, a rejoint les bancs de l'école, faisant son entrée à Poudlard, selon la romancière britannique J.K. Rowling, sur son compte Twitter.

"Je suis à Edimbourg. Est-ce que quelqu'un peut souhaiter bonne chance de ma part à James S. Potter à la gare de King's Cross ? Il entre à Poudlard aujourd'hui", a écrit la romancière mardi, suscitant immédiatement l'enthousiasme des fans de la série.

Dans un second message posté en fin de journée, elle a annoncé que le garçon de 11 ans avait rejoint Gryffondor, la même maison que celle qui avait accueilli son père dans ce pensionnat imaginaire qu'elle a situé en Ecosse.

"Je viens d'apprendre que James S. Potter avait (sans surprise) rejoint les rangs de Gryffondor", écrit J.K. Rowling qui distille régulièrement des nouvelles de ses héros depuis la publication du dernier des sept tomes de leurs aventures, publié en 2007. Elle use parfois d'un langage cryptique que seuls les amateurs peuvent comprendre.

Mi-2014, elle avait ressuscité Harry Potter pour la première fois, publiant un essai dans lequel lui et sa bande d'amis revenaient à Poudlard à l'occasion d'un tournoi mondial de quidditch, sport qui se joue sur des balais volants. En fin d'année, elle avait aussi publié 12 nouvelles inédites replongeant dans l'univers du jeune magicien sur le site dédié à l'univers de la saga.

Harry Potter est l'un des plus grands succès planétaires de l'édition, avec plus de 450 millions d'exemplaires vendus dans le monde. Les adaptations cinématographiques ont, elles aussi, battu tous les records, avec plus de sept milliards de dollars de recettes.

ATS