Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A l'heure de la rentrée des classes, dans une dizaine de cantons dès lundi, les écoles romandes ont résorbé la pénurie d'enseignants. Les postes vacants ont été pourvus, au prix de recherches intensifiées parfois. L'inquiétude reste de mise pour la suite.

Les cantons ont eu recours à diverses mesures pour pourvoir l'ensemble des postes. Certaines ont déjà fait leurs preuves comme des classes menées en duo, d'autres viennent d'être introduites.

Ainsi à Fribourg, 35 étudiants de la Haute école pédagogique de 2e et 3e années dispenseront deux leçons par semaine en collaboration avec un enseignant au bénéfice d'une décharge en raison de l'âge. De plus, 15 classes - enfantines et primaires - seront composées d'un enseignant diplômé et d'un autre bénéficiant d'une formation parallèle (master ou bachelor en sciences de l'éducation ou formation HEP non achevée par exemple).

En Valais, c'est la partie alémanique qui connaît une pénurie. Et ce, depuis trois ans au niveau du collège uniquement. Pour pallier ce manque, le canton a adopté un concept de mise à niveau pour les enseignants primaires qui souhaitent enseigner au cycle d'orientation.

Toujours plus de retraités

Côté jurassien, on a également engagé des enseignants qui ne sont pas au bénéfice de tous les titres, note le chef du Service de l'enseignement. La cinquantaine de postes sur les 700 à temps plein a été pourvue. Non sans difficulté.

Dans le Jura, les départs à la retraite sont toujours plus nombreux. Et la tendance ira croissante. Plus de 40% du corps enseignant est âgé de plus 50 ans. Le souci est le même du côté de Neuchâtel.

Pas de signaux d'alarme émis en revanche dans le canton de Vaud. Ce dernier n'a jamais fait face à une insuffisance, mais à des difficultés pour certaines branches - pour l'allemand par exemple, souligne le délégué à la communication du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture.

Au bout du lac Léman, le canton de Genève ne dévoile aucun chiffre pour l'instant. Il tiendra sa traditionnelle conférence de presse de la rentrée des classes jeudi prochain.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS