Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour son premier 100 m de l'année, la star de l'athlétisme mondial Usain Bolt est resté au-dessus des 10'' samedi lors du Cayman Invitational, mais refusait de dramatiser cette rentrée mitigée.

A moins de trois mois de ce qui devrait être son dernier défi olympique, à Rio (5-21 août), la fusée Bolt a pris son envol sur la piste bleue du Truman Bodden Sports Complex de George Town, sur les îles Caïmans, devant un petit millier de spectateurs.

Bolt n'a pas vraiment fait d'étincelles, puisqu'il s'est imposé en 10''05 (vent: +0,1 m/s) devant l'Américain Dentarius Locke (10''12) et son compatriote Kemar Bailey-Cole (10''18).

Il s'agit de sa troisième plus mauvaise rentrée de sa carrière, après ses 10''09 pour sa première course de 2013 et 10''06 en 2014.

Accroché pendant les quarante premiers mètres, le Jamaïcain aux six titres olympiques a ensuite lâché inexorablement ses adversaires et s'est même permis de regarder le chrono en franchissant la ligne.

Alors qu'il avait parié avec ses partenaires d'entraînement la veille sur un chrono de 9''91, Bolt est resté sans surprise à bonne distance de son record du monde (9''58) et même de la meilleure performance mondiale de l'année sur la distance reine qui appartient au Qatarien Femi Ogunode (9''91).

Plus tôt dans la journée, lors de la réunion de Shanghai comptant pour la Ligue de diamant, son grand rival, l'Américain Justin Gatlin, s'était imposé en 9''94 et a donc remporté leur premier duel, à distance pour le moment, en attendant l'explication de Rio cet été.

ATS