Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La rentrée scolaire neuchâteloise est marquée par une légère hausse des effectifs et par les adaptations découlant d'HarmoS. L'initiation précoce à la langue allemande connaît un succès réjouissant selon la cheffe du Département de l'éducation Monika Maire-Hefti.

Cette rentrée 2015 est l'occasion de concrétiser un certain nombre de changements liés à la Convention scolaire romande et au concordat HarmoS. Sont notamment concernés le découpage des cycles et l'adaptation des moyens d'enseignement, en particulier les méthodes et outils didactiques définis dans le cadre d'HarmoS.

Le canton de Neuchâtel poursuit par ailleurs sa pratique de l'enseignement précoce de l'allemand, qui est d'ores et déjà considérée comme un succès, a déclaré sur les ondes de la RTS la conseillère d'Etat Monika Maire-Hefti en charge du Département de l'éducation et de la famille.

34 classes totalisant 600 élèves bénéfieront, dès cet automne, de cet apprentissage par immersion (les écoliers sont sensibilisés en entendant une partie des cours en allemand). Tout en se félicitant de cet essor, la cheffe du DEF reconnaît que des efforts sont encore requis pour promouvoir "la langue allemande au sein du corps enseignant".

ATS