Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les cantons exigent de la Confédération une reprise rapide des vols spéciaux, interrompus provisoirement à la mi-mars. Ils exercent une pression "très grande", a déclaré la ministre de la justice Eveline Widmer-Schlumpf.
Il n'ont pas assez de places pour détenir les individus avant leur expulsion. Des juges de paix vaudois ont libéré début avril sept personnes détenues en vue de leur renvoi. Les vols spéciaux ont été interrompus à la mi-mars, après la mort d'un Nigérian lors de son renvoi forcé.
L'Office fédéral des migrations attend actuellement une enquête du Ministère public zurichois sur les circonstances du décès. "Il y a toujours des personnes qui rentrent au Nigéria, mais pas au moyen de vols spéciaux", assure la conseillère fédérale.
Selon Eveline Widmer-Schlumpf, l'ODM clarifie avec les cantons le déroulement des renvois forcés afin de l'améliorer.
Dénoncé pour trafic de drogue, le requérant d'asile âgé de 29 ans est décédé à l'aéroport de Zurich alors qu'il allait être renvoyé par un vol spécial. En grève de la faim, il a succombé à un malaise peu après avoir été ligoté de force.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS