Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Repêchage du moteur du navire "Flora" qui a chaviré en 1899

Le moteur du bateau "Flora", qui a chaviré en 1899 dans le lac des Quatre-Cantons, a été repêché mercredi près de Weggis (LU). Il sera exposé au Musée des transports, à Lucerne.

C'est un objet important dans l'histoire des moteurs, a indiqué mercredi le Musée des transports dans un communiqué. Fonctionnant au pétrole, il vient "idéalement" compléter les collections du musée.

L'opération a demandé une longue préparation. Elle a été reportée à plusieurs reprises en raison des conditions météorologiques peu favorables. Mercredi, l'opération de repêchage a duré plusieurs heures, a indiqué à l'ats un porte-parole du Musée des transports.

Cinq morts

Le navire "Flora" a coulé le 9 décembre 1899, alors qu'il transportait 40 tonnes de sable destiné à l'agrandissement de l'hôtel Seeburg, près de Lucerne. Les cinq membres d'équipage sont morts.

Le navire a quitté Buochs (NW) en direction de Lucerne vers 4h00 du matin. Un fort vent du nord soufflait sur le lac ce jour-là. On ne sait toutefois pas avec certitude pourquoi le navire a coulé. Une explosion à bord ou un problème technique ont été évoqués.

Les témoins de l'époque ont affirmé que le navire n'était pas surchargé. Des images prises récemment montrent que le moteur n'a pas été détruit par une explosion.

Le Musée des transports s'intéresse tout particulièrement à ce moteur à pétrole car, dans l'histoire de la technologie, il se situe entre les machines à vapeur et les moteurs à essence. Il a été fabriqué par l'entreprise Saurer, possède deux cylindres et développait une puissance de 12 chevaux-vapeur.

Epave retrouvée en 2000

L'épave du "Flora" a été retrouvée en 2000 à 66 mètres sous la surface de l'eau par Daniel Bernhard et le groupe de plongeurs du "Blue Water Search". Les épaves au fond du lac sont la propriété du canton. L'archéologue cantonal a accepté que le moteur soit offert au Musée des transports.

Des spécialistes ont préparé le repêchage du moteur avec un robot. Il s'agissait d'abord de dégager la vase. Des plongeurs ont ensuite enlevé les vis qui fixaient le moteur au bateau. Cette opération a été particulièrement difficile, car les plongeurs ne pouvaient rester que 15 minutes sous l'eau et qu'ils ne savaient pas exactement comment le moteur était fixé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.