Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une cuisinière distribue des repas gratuits dans l'école de Patna, dans le nord-est de l'Inde.

KEYSTONE/AP/AFTAB ALAM SIDDIQUI

(sda-ats)

La Cour suprême indienne a ordonné vendredi aux Etats touchés par la sécheresse de fournir des repas gratuits aux enfants pendant les vacances d'été. Selon la Banque mondiale, l'Inde compte le plus grand nombre d'enfants mal nourris au monde.

En 2001, l'Inde a mis en place le plus important programme de restauration scolaire gratuit au monde. Il bénéficie à 120 millions d'écoliers, mais s'arrête pendant les vacances.

Saisie d'une requête, la Cour suprême a ordonné que les enfants touchés par la sécheresse reçoivent un repas gratuit six jours par semaine dans le cadre du programme de restauration scolaire. Ces repas doivent comprendre du lait ou un oeuf.

"Ce programme (...) devra se poursuivre pendant les vacances d'été à l'école pour que les enfants ne soient pas privés de repas", annonce vendredi le juge Madan B. Lokur dans une décision écrite.

Le programme est destiné à inciter à la scolarisation des enfants pauvres et vulnérables, plutôt qu'ils soient confinés chez eux ou contraints de travailler.

Selon la Banque mondiale, l'Inde compte le plus grand nombre d'enfants mal nourris au monde, pratiquement le double de l'Afrique sub-saharienne.

Grave sécheresse

Quelque 330 millions de personnes, soit un quart de la population, souffrent de la grave sécheresse qui sévit en Inde. Leurs revenus se sont effondrés en raison de mauvaises récoltes. De nombreux suicides de paysans ont été enregistrés. Beaucoup d'autres émigrent vers les villes pour travailler en tant qu'ouvrier journalier.

Des restrictions d'accès à l'eau ont été mises en place dans les zones touchées par la sécheresse. Certaines retenues d'eau sont placées sous garde armée, tandis que des trains transportant des réserves d'eau ont été envoyés dans les zones gravement touchées.

ATS