Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Les graves reproches formulés ce printemps à l'endroit de l'office zurichois des migrations ont eu raison de son chef. Adrian Baumann quitte son poste. Un rapport externe publié vendredi a en partie confirmé les accusations portées contre des cadres de l'office.
En mai dernier, des employés se sont adressés à un avocat pour se plaindre du comportement de leurs supérieurs. Ils leur reprochaient de s'accorder des pauses généreuses, d'envoyer des images pornographiques et de régler des affaires privées au bureau.
Nommé par le ministre Hans Hollenstein pour mener l'enquête, l'avocat st-gallois Peter Schorer a pu confirmer la véracité de ces reproches. Ces dernières concernent un "nombre minime" de personnes, d'après le rapport.
Selon Peter Schorer, des dossiers de requérants d'asile ont en outre été traités de façon arbitraire ou laissés en rade. Ce point avait également été dénoncé par les plaignants.
Sur la base du rapport, le chef de l'office a annoncé son départ afin de garantir un "renouveau" en son sein. Adrian Baumann rejoint l'office cantonal de la circulation, où il remplira des tâches juridiques. Andreas Werrer, ancien chef de l'office d'exécution des peines le remplacera par intérim dès le 1er septembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS