Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les restoroutes suisses sont les meilleurs du continent, selon un classement mené par le TCS et ses partenaires européens se basant sur 65 aires de repos. La Suisse remporte la palme ex aequo avec l'Autriche "grâce à l'offre gastronomique, l'hygiène des services sanitaires et un personnel aimable".

Les restoroutes helvétiques ne sont cependant pas exempts de points faibles: des prix très élevés, une offre limitée pour les familles et les personnes à mobilité réduite ainsi que des manquements pour la sécurité des piétons.

En tout, six établissements ont été inspectés en Suisse, indique le Touring Club Suisse mercredi dans un communiqué: Bavois (VD), Pratteln Sud (BL), Grauholz Nord (BE), Würenlos (AG), Luzern-Neuenkirch Est (LU) et Bellinzona Nord (TI).

Besoins des familles

Les reproches adressés aux restoroutes des autres pays pris en compte sont variés. Les usagers déplorent par exemple le fait que les toilettes soient payantes en Allemagne. En Espagne, les aires d'autoroutes ne correspondent très souvent pas aux besoins des familles.

Dans cette dernière catégorie, des faiblesses ont été constatées à travers toute l'Europe, avec deux tiers des restoroutes jugés insuffisants. Les aires de jeux pour enfants ne sont notamment pas suffisamment protégées de la circulation, souligne le TCS. En outre, un manque d'espaces spécialement prévus pour changer les nourrissons a été constaté.

Les experts chargés de réaliser le test ont parcouru environ 35'000 kilomètres et ont passé en revue chaque restoroute à deux reprises. Les visites ont simulé les besoins d'une famille de quatre personnes, composée de deux adultes et de deux enfants, dont un nouveau-né.

ATS