Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Retraites en France: la police débloque les dépôts de carburant

Paris - Le président français Nicolas Sarkozy a ordonné le déblocage de tous les dépôts de carburant occupés par des opposants à la réforme des retraites. Il a assuré mercredi que celle-ci irait à son terme, en dépit d'une contestation très forte, parfois entachée de violences.
Quelques heures après l'engagement du premier ministre François Fillon à ramener à la "normale" la situation dans les stations-service en "quatre à cinq jours", les forces de l'ordre sont intervenues dans la nuit dans trois dépôts de carburant dans l'ouest du pays.
Les douze raffineries françaises sont paralysées et plusieurs dépôts de carburant sont bloqués, parfois de manière temporaire, dans des actions qui sont devenues le principal moyen de pression dans le cadre du conflit sur les retraites.
A deux jours des vacances de la Toussaint, près d'un tiers des 12'500 stations-service du pays étaient toujours en rupture totale ou partielle de carburant, selon les distributeurs.
Le chef de l'Etat français a répété que la réforme irait "à son terme", en dépit d'une très forte mobilisation mardi, lors de la sixième journée d'action depuis la rentrée contre la réforme des retraites. Entre 1,1 et 3,5 millions de personnes ont défilé dans les rues selon les sources, alors que le mouvement continue à bénéficier d'un large soutien de l'opinion.
Près d'un millier de lycéens ont manifesté dans une ambiance festive mercredi devant le Sénat, où la réforme a été discutée jusqu'au petit matin et où les présidents des groupes de gauche ont demandé solennellement à Nicolas Sarkozy de suspendre le débat et d'ouvrir une "très large concertation".
Annonçant l'interpellation de "1423 casseurs en une semaine", le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a averti: "Nous ne laisserons pas les voyous impunis".
Les incidents ont été particulièrement impressionnants à Lyon, où des casseurs ont pillé des commerces et incendié des voitures. De nouvelles violences ont éclaté mercredi, en dépit d'un important déploiement de forces de l'ordre, dont un hélicoptère de surveillance.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.