Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Revue de presse de ce dimanche 18 février 2018

Le chef des finances vaudoises Pascal Broulis est de plus en plus dans la tourmente. Une enquête du Matin Dimanche révèle que le magistrat PLR, en poste depuis 2002, n'a pas payé d’impôt communal à Lausanne pendant neuf ans (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ

(sda-ats)

Concurrence déloyale, salaire des médecins ou encore cybersécurité sont quelques-uns des thèmes abordés par la presse dominicale helvétique. Voici les titres de ces informations non confirmées à l'ats:

SonntagsZeitung: Les six caves valaisannes Provins, Orsat, Giroud, Germanier, Taillefer et Schenk se sont accordées sur les prix, affirment la SonntagsZeitung. Ces entreprises, qui produisent quelque 50% des volumes du vin cantonal, auraient ainsi conspiré lors d'une rencontre en septembre 2012 et fixé ensemble les prix des cépages de fendant, pinot noir, gamay et dôle. Lors d'une seconde rencontre, les commerçants se seraient aussi mis d'accord sur les prix à payer aux grossistes. Cette deuxième phase n'a toutefois pas été mise en place. La Commission de la concurrence va effectuer une "surveillance du marché du secteur du vin". Toutefois, note la ComCo, elle ne pourra pas ouvrir d'enquête, car le délai de prescription de cinq ans s'est tout juste terminé.

Le Matin Dimanche: En Suisse, 133 médecins ont un chiffre d'affaires de plus de 1,5 millions de francs grâce à l'assurance de base, affirme Le Matin Dimanche citant SantéSuisse. Quarante pratiquent à Zurich, dix-sept dans le canton de Vaud et quinze à Genève, pour ne citer que les trois premiers du classement. Au total, ils sont trente-neuf du côté romand. L'organisation base ses statistiques sur les factures présentées dans le cadre de l’assurance de base. La Fédération des médecins suisses (FMH), elle, met en doute ces calculs et critique notamment la mise en avant d'une minorité sur les 40'000 praticiens actifs en Suisse.

Le Matin Dimanche: Le chef des finances vaudoises Pascal Broulis est de plus en plus dans la tourmente. Une enquête du Matin Dimanche révèle que le magistrat PLR, en poste depuis 2002, n'a pas payé d’impôt communal à Lausanne pendant neuf ans. Jusqu'en 2011, il payait tous ses impôts à Sainte-Croix, là où il a grandi. Pascal Broulis doit déjà faire face à de nombreuses critiques à la suite de révélations sur sa manière de partager ses impôts. En effet, il est soupçonné depuis une dizaine de jours de pratiquer l'optimisation fiscale en payant deux tiers de ses impôts à Sainte-Croix et un tiers à Lausanne où il séjourne pourtant la majeure partie de son temps. En outre, selon Le Matin Dimanche qui s'appuie sur des textes de loi, le conseiller d'Etat risque une amende pour ne pas s'être déclaré au Contrôle des habitants de Lausanne.

NZZ am Sonntag/Le Matin Dimanche: Dès l'automne prochain tous les officiers de carrière, qui étudient les sciences militaires ou politiques à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich, devront également suivre des cours et des exercices liés à la cybersécurité. Cette branche sera également intégrée au plan d'étude de l'académie de Birmensdorf (ZH), rapporte la NZZ am Sonntag. Une fois ces officiers formés, ils pourront passer leur savoir au reste de la troupe. Dans les pages du Matin Dimanche, le préposé à la protection des données en Valais Sébastien Fanti veut aller plus loin et plaide pour une école nationale de cybersécurité ainsi que la formation de procureurs spécialisés. Il appelle aussi à la mise en place d'une unité de cybercriminalité unifiée au niveau national.

Le Matin Dimanche/SonntagsZeitung: Les dénonciations de banques qui ne rapportent pas les transactions suspectes aux autorités compétentes ont triplé en quelques années, rapportent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung, s'appuyant sur les derniers chiffres du Département fédéral des finances. En 2017, onze cas ont été dénoncés alors qu'avant 2016 la moyenne était de moins de trois cas par année. Parmi les établissements tancés figurent HSBC et UBS, mais aussi la banque privée genevoise Compagnie Bancaire Helvétique. Cette dernière a été visée par trois enquêtes en Suisse en lien avec des affaires de blanchiment. Outre une amende de 50'000 francs venant du ministère des finances, CBH a été sévèrement rappelée à l'ordre par l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers. Et en 2014, elle avait déjà dû payer un million de francs au Ministère public genevois pour se libérer de poursuites pénales.

SonntagsBlick: Il y a de moins en moins de prisons en Suisse. C'est le constat du SonntagBlick dans son édition du jour. En l'an 2000 il y avait encore 145 centres pénitentiaires, contre 106 actuellement. En 2017, huit établissements ont été fermés, détaille encore le journal qui s'appuie sur les chiffres publiés par l'office fédéral de la statistique. En revanche, depuis le début du nouveau millénaire, les centres de détention sont en moyenne 55% plus grands et disposent d'une septantaine de places. Ce changement est à imputer avant tout à des questions financières. Il est salué par les experts et les responsables de prisons.

SonntagsBlick: La gauche veut empêcher une visite de Steve Bannon en Suisse à Zurich prévue le 6 mars, rapporte le SonntagsBlick. Le penseur de la droite radicale aux Etats-Unis a été invité par l'éditeur et rédacteur en chef de l'hebdomadaire alémanique Die Weltwoche, le conseiller national UDC Roger Köppel. Plusieurs groupes de gauche ont appelé à se mobiliser contre la venue de ce nationaliste qui flirte avec l'extrême droite américaine. Le lieu de la rencontre n'a pas été rendu public et ne sera transmis qu'aux inscrits. Même la police zurichoise n'a pas été informée du déroulement de l'événement.

Ostschweiz am Sonntag / Zentralschweiz am Sonntag: La politique budgétaire fera face à deux grands défis durant la prochaine décennie, affirme le directeur de l'Administration fédérale des finances Serge Gaillard lors d'un entretien avec les journaux alémaniques Ostschweiz am Sonntag et Zentralschweiz am Sonntag. D'une part, explique-t-il, il faut s'attaquer au vieillissement démographique. Le déficit du résultat de répartition de l'AVS, autrement dit la différence entre les dépenses et les recettes se creusent chaque année davantage, il faut donc agir dans ce domaine et trouver un moyen de financement. L'autre grand chantier, selon le directeur, concerne l'augmentation continue des coûts liés à la santé qui grève les citoyens, les cantons et même Confédération.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.