Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Revue de presse de ce dimanche 25 novembre 2018

La discrimination envers les personnes atteintes du VIH et du sida a atteint un niveau record cette année en Suisse, rapporte la SonntagsZeitung dans son édition du jour. Ici lors d'une mobilisation à Washington en 2012 (archives).

KEYSTONE/AP NY/JACQUELYN MARTIN

(sda-ats)

Cellules pénitentiaires vaudoises, cure d'amaigrissement à la SSR et les espions actifs à Genève sont quelques-uns des thèmes abordés par la presse dominicale. Voici les titres de ces informations non confirmées à l'agence de presse Keystone-ATS:

Le Matin Dimanche: Les cellules des prisons vaudoises sont dans un état "inadmissible", affirment dans un rapport daté de juillet sept députés vaudois de tous bords, membres d'une commission qui visite chaque année tous les centres pénitentiaires du canton. Les problèmes décelés sont, cette année, surtout liés aux conditions d'enfermement en raison de la surpopulation carcérale, rapporte Le Matin Dimanche. A la suite de ce rapport, le Conseil d’État a fait savoir que la construction d’une nouvelle prison d’ici à 2023-2025 devrait désengorger les centres de rétention.

Pour le président de la commission, le socialiste Claude Schwab, l'échéance est trop longue: "Il faut que le Conseil d’État trouve au plus vite des lieux intermédiaires et sécurisés". Sans compter que la surpopulation a elle aussi un coût. Depuis le 1er juillet 2014, les détenus peuvent être indemnisés à titre de réparation pour tort moral. En quatre ans, le canton a ainsi déboursé 20'000 francs, selon le Département vaudois des institutions et de la sécurité.

NZZ am Sonntag: La télévision suisse SRF met un terme à sa couverture en direct du Forum économique mondial de Davos. Un porte-parole de la SRF a confirmé l'information à la NZZ am Sonntag. Il s'agit d'une des conséquences liées aux mesures d'économie prévues par la SSR. La SRF et la société de production TPC doivent réduire le budget 2019 de 30 millions de francs au total, ce qui se répercute forcément sur la programmation, argue le porte-parole. Le "SRF live Debate" - une émission de débats - est le seul programme qui sera encore diffusé en direct lors de cet événement. D'après la "NZZ am Sonntag", la concurrence se réjouit d'ores et déjà de la situation: la chaîne économique de langue anglaise CNN Money Switzerland voit par exemple dans ce retrait une opportunité.

NZZ am Sonntag: Les membres du groupe Osmanen Germania, considérés comme proches du président turc Recep Erdogan, se pourvoient en armes en Suisse, selon la NZZ am Sonntag. Le journal se base sur des dossiers confidentiels d'une autorité d'enquête allemande. Mehmet Bagci, l'ancien chef suprême des troupes, entre-temps arrêté, aurait par exemple commandé en Suisse une mitrailleuse du type "Scorpion" ainsi que trois chargeurs et des munitions. Tout aurait, peu après, été remis à deux membres du groupuscule en Suisse. Le parquet de Darmstadt enquête sur cette affaire. Il a également lancé une procédure pénale contre trois membres habitant dans le canton de Thurgovie et dans la région de Bâle. Le ministère allemand de l'Intérieur a interdit ce regroupement extrêmement violent en juillet dernier ; l'organisation n'a pas été inquiétée en Suisse.

SonntagsZeitung: La discrimination envers les personnes atteintes du VIH et du sida a atteint un niveau record cette année en Suisse. A la mi-novembre 2018, l'Association suisse de lutte contre le sida avait enregistré 122 plaintes de ce type, affirme la SonntagsZeitung, s'appuyant sur un rapport qui a été discuté cette semaine à la Commission fédérale pour la santé sexuelle. C'est déjà plus que le nombre de cas signalés pour l'entier de l'année 2017 et c'est aussi davantage que les années précédentes où ce nombre ne dépassait guère 90. Parmi les cas recensés figurent le refus d'une masseuse ainsi que celui d'un dentiste de s'occuper de patients séropositifs. Une maison de retraite du canton des Grisons a également rejeté les demandes de trois personnes âgées porteuses du virus.

Le Matin Dimanche: A Genève, la guerre des écoutes fait rage entre espions, titre Le Matin Dimanche. L'enquête menée par le journal montre que les services secrets des différents pays concentrent leurs ressources sur des hubs comme Genève "parce que beaucoup de monde y passe et qu’il est facile de s’y dissimuler, d’espionner et de recruter", selon les dires d'Éric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). La plupart des agents déployés collectent des informations de manière légale et les font remonter à leur employeur, mais d'aucuns se livrent aussi aux écoutes et à la surveillance électronique. Des contre-mesures sont mises en place lors de conférences de paix ou des rencontres à haut niveau. Le reste du temps, les États ont toute latitude pour espionner électroniquement leurs opposants, souligne le journal s'appuyant sur divers témoignages.

Ostschweiz am Sonntag / Zentralschweiz am Sonntag: De plus en plus de couples renoncent à une union devant Dieu. Selon les dernières statistiques ecclésiastiques en date publiées par l'Institut suisse de sociologie pastorale, le nombre de mariages catholiques a diminué d'environ un tiers depuis 2011 pour s'établir à 3453, rapportent les journaux alémaniques Ostschweiz am Sonntag et Zentralschweiz am Sonntag. En revanche le nombre de mariages civils est resté stable à environ 40'000 par an durant la même période. Pour expliquer cette tendance, les représentants de l'Eglise invoquent la sécularisation, d'où la perte de l'importance de la religion dans la vie quotidienne.

NZZ am Sonntag: Guy Lachappelle, le nouveau président du conseil d'administration de Raiffeisen, veut rompre avec l'époque de Pierin Vincenz. "Si nous pouvons légalement récupérer l'argent investi ou réclamer des dommages et intérêts, nous le ferons ", a déclaré M. Lachappelle lors d'un entretien accordé à la NZZ am Sonntag. Raiffeisen examine actuellement les actions en responsabilité à l'encontre des membres du Conseil d'administration de l'époque et des membres de la direction. Dans un premier temps, Guy Lachappelle veut attendre la fin de l'enquête en cours. En outre, il souligne que Raiffeisen compte intenter une action en justice contre l'acquisition d'Investnet, qui a coûté environ 100 millions de francs à la banque.

SonntagsZeitung: Un Suisse sur deux paie ses factures avec du retard. Un sondage européen mené par la société de recouvrement Intrum affirme en effet que 54% des Suisses interrogés ont admis n'avoir pas payé une ou plusieurs factures à temps, rapporte la SonntagsZeitung. Seule la Grèce fait pire avec 66%. Les Hongrois seraient 42% à payer avec du retard, les Italiens 47% et les Roumains 52%. Les créances fiscales sont citées comme le principal problème des retards de paiements en Suisse.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.