Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La libre circulation des personnes avec l'Union européenne (UE), les élections législatives fédérales d'octobre et la raffinerie de Collombey (VS) figurent parmi les thèmes abordés par la presse dominicale du jour. En voici les principaux titres:

Le Matin Dimanche: Le super négociateur en chef de la Suisse dans les discussions avec l'Union européenne (UE) sur la libre circulation des personnes, Jacques de Watteville, étudierait une nouvelle piste après les multiples refus de Bruxelles de renégocier l'accord, affirme Le Matin Dimanche. Il s'intéresserait au comité mixte, prévu par l'accord pour régler les litiges techniques entre la Suisse et l'UE. L'article 14 du texte lui donne en effet un peu plus de pouvoir et permet, "en cas de difficultés sérieuses d'ordre économique ou social" de prendre des mesures "limitées dans leur durée". Cette disposition n'a encore jamais été utilisée.

SonntagsBlick: Un sondage, réalisé il y a une semaine et repris par le SonntagsBlick, donne l'UDC (27,8%/+1,2) et le PLR (17,1%/2) vainqueurs des élections législatives fédérales d'octobre. A l'opposé, Verts (7,1%/-1,3) et partis du centre, soit le PDC (10,8%/-1,5), le PBD (4,4%/-1) et les Verts'libéraux (4,4%/-1), auraient clairement reculé. Le PS (19%/+0,3) progresse lui légèrement. Le sondage a été réalisé du 17 au 21 septembre en Suisse alémanique et en Suisse romande auprès de 1007 personnes. Le journal alémanique ne donne pas la marge d'erreur.

Le Matin Dimanche: Le promoteur valaisan et président du FC Sion, Christian Constantin, envisage de racheter la raffinerie de Collombey (VS) au groupe libyen Tamoil. Mais pas question pour lui de se lancer dans l'or noir, relate Le Matin Dimanche. "Le raffinage du pétrole, c'est du passé. Il faut vivre avec son époque: investir dans les énergies renouvelables", déclare M. Constantin, qui attend les résultats d'une première étude. Il prévoit d'implanter sur les terrains de l'entreprise un parc énergétique, composé d'un barrage et d'éoliennes. Coût de l'investissement: entre 3 et 4 milliards de francs.

Le Matin Dimanche: Le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet a porté plainte pour calomnie contre un membre du collectif No Bunkers, organisation qui soutient les requérants d'asile refusant d'être logés dans des abris souterrains. No Bunkers avait affirmé que le ministre radical avait "orchestré des intimidations policières et le passage à tabac d'un migrant". Pour M. Maudet, ces "accusations graves faites à des fins politiques" portent atteinte "à l'autorité dans son ensemble". L'avocat de l'élu, le conseiller national Christian Lüscher (PLR/GE), affirme que son client est prêt à retirer sa plainte si l'auteur des paroles se rétracte, reconnaît la fausseté de ses accusations et présente des excuses écrites.

NZZ am Sonntag/Zentralschweiz am Sonntag: Un groupe de travail de la commission de la santé du Conseil national a élaboré un concept pour faire chuter les primes d'assurance-maladie des enfants de 80%, affirment la NZZ am Sonntag et la Zentralschweiz am Sonntag, citant diverses sources. Une combinaison de mesures permettrait d'atteindre cet objectif. Le projet vise également à faire baisser les primes pour les jeunes jusqu'à 25 ans. Le reste de la population verrait en contrepartie ses primes augmenter d'un peu plus de 1%. La commission de la santé n'a pas encore accepté l'idée.

SonntagsBlick: Morten Hannesbo, le directeur général d'Amag, le plus grand importateur de VW en Suisse, aurait souhaité que la Confédération attende un peu plus longtemps avant d'interdire la vente de véhicules incriminés dans le scandale des moteurs truqués. "On aurait pu attendre jusqu'à ce que l'on ait des chiffres concrets", déclare-t-il dans le SonntagsBlick. Il comprend toutefois que l'Office fédéral des routes (OFROU) devait réagir. Même s'il ne sait pas combien de véhicules sont touchés par la manipulation du logiciel en Suisse, M. Hannesbo estime "beaucoup trop élevé" le nombre de 180'000, donné par l'OFROU.

Schweiz am Sonntag: Le laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche Empa met au point une méthode pour déterminer avec précision la quantité réelle de carburant consommée par un véhicule, affirme Schweiz am Sonntag. Celle-ci diffère très souvent des valeurs de référence que le constructeur a calculées dans des conditions de laboratoire. Grâce à cette méthode, il devrait être possible pour les clients d'acheter la voiture qui consomme le moins d'essence. L'Empa va ajouter systématiquement des charges supplémentaires aux données de laboratoire.

NZZ am Sonntag: La création d'un fonds souverain pour investir les grandes réserves de devises de la Banque nationale suisse (BNS) serait judicieuse, estime le chef économiste d'UBS, Andreas Höfert. "Les fonds souverains sont d'excellents moyens pour avoir de l'influence", déclare-t-il dans la NZZ am Sonntag. De tels instruments peuvent par exemple être utiles lors de négociations bilatérales, ajoute-t-il. Ils permettraient en outre d'affaiblir la surévaluation du franc. Pour l'économiste d'UBS, la BNS investit de manière trop hésitante et devrait placer de l'argent "dans des actifs illiquides, avec des rendements plus élevés", comme dans l'immobilier.

ATS