Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'initiative "No Billag" figure en bonne place dans les journaux dominicaux (archives)

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Légalisation du cannabis, initiative "No Billag" et crise migratoire figurent en bonne place dans les journaux dominicaux. Voici quelques-unes des informations de la presse du jour, non confirmées à l'ats:

Le Matin Dimanche: La légalisation de la vente de cannabis en Suisse pourrait rapporter des centaines de millions de francs au fisc, relate Le Matin Dimanche. "Les enquêtes téléphoniques suggèrent qu'environ 520'000 personnes ont consommé du cannabis durant l'année écoulée (...) 50'000 en prendraient tous les jours", déclare le directeur adjoint d'Addiction Suisse, Frank Zobel, dans le journal. "Le marché se situerait entre 40 et 80 tonnes par an", ajoute-t-il. A dix francs le gramme, il représenterait un chiffre annuel de 400 à 800 millions de francs. "Si le cannabis était taxé comme le tabac, à environ 25%, cela ferait 100 à 200 millions de rentrées fiscales", poursuit M. Zobel. La fiscalité du tabac a rapporté 2,1 milliards de francs à l'AVS en 2016.

Le Matin Dimanche/SonntagsBlick/Zentralschweiz am Sonntag/Ostschweiz am Sonntag: La SSR a interrompu une campagne d'auto-promotion sur ses chaînes après l'intervention de l'Office fédéral de la communication à cause de la votation sur l'initiative "No Billag" du 4 mars, rapportent Le Matin Dimanche et le SonntagsBlick, tout comme Le Temps samedi. L'OFCOM n'a pas formellement interdit la campagne, mais a rappelé que la loi sur la radio-TV interdit la publicité politique pour les objets de votations fédérales. Selon Le Matin Dimanche, les employés ont toutefois été incités à se "désinhiber" à titre personnel sur les réseaux sociaux.

Selon le journal zurichois, la SSR aurait également décidé de diviser le nombre de ses employés envoyés pour couvrir les JO d'hiver de 2018 en Corée du Sud, un nombre qui a régulièrement été critiqué par le passé. D'après le président du conseil d'administration de la SSR, Jean-Michel Cina, qui s'exprime dans Zentralschweiz am Sonntag et Ostschweiz am Sonntag, la SSR veut économiser sur les frais généraux, tout en épargnant le programme.

NZZ am Sonntag/SonntagsZeitung/Le Matin Dimanche: La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga veut mettre sur pied une opération de sauvetage avec l'Union européenne (UE) pour les réfugiés détenus en Libye. La Suisse doit sortir au plus vite les plus faibles des centres de détention libyens, déclare la ministre de la justice dans la NZZ am Sonntag, pointant les femmes et aux enfants. La socialiste bernoise fait cette annonce dix jours avant une réunion du groupe de contact de la Méditerranée centrale à Berne, que la Confédération finance à hauteur de 300'000 francs, selon la NZZ am Sonntag.

Outre la Suisse, le groupe comprend des pays de l'UE et d'Afrique, qui sont sur les routes migratoires les plus importantes. La réunion doit permettre d'échanger des informations et d'élaborer les mesures à prendre. L'une d'entre elles est de trouver un moyen "pour évacuer les personnes particulièrement vulnérables de Libye", explique Mme Sommaruga. Selon la SonntagsZeitung et Le Matin Dimanche, il sera également question de fonds de réinsertion pour les réfugiés prêts à rentrer chez eux.

NZZ am Sonntag: Le Conseil fédéral va présenter un projet pour permettre aux caisses d'assurance-maladie de rembourser les médicaments achetés à l'étranger à des prix avantageux, rapporte la NZZ am Sonntag, citant l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Il s'agit d'un revirement complet par rapport à la pratique actuelle, note le journal. En mars encore, le gouvernement a rappelé aux assureurs, que quiconque achetait ses médicaments à l'étranger devait le faire de sa poche. Un médicament dont le brevet est arrivé à expiration coûte en moyenne 61% de plus en Suisse qu'à l'étranger. Les médicaments génériques sont, quant à eux, 143% plus chers.

Le Matin Dimanche: La fillette de sept ans qui a réussi à passer les contrôles et à monter dans un avion sans billet après avoir faussé compagnie à ses parents il y a une semaine à l'aéroport de Genève voulait simplement revivre son rêve de reprendre l'avion, affirme Le Matin Dimanche. L'enfant autiste, qui ne parle presque pas, disait "avion, avion". La dernière fois qu'elle s'était rendue à Cointrin, c'était en juillet, pour s'envoler avec sa famille à Addis-Abeba en Ethiopie, pays d'origine de ses parents. Sephan Eliez, professeur de pédopsychiatrie à l'université de Genève, explique dans le journal que les enfants autistes "ne fuguent pas, mais qu'ils peuvent avoir "une espèce d'urgence". "Je peux imaginer que cette enfant, par une sensibilité extrême à la situation, a probablement été capable de se faufiler là où normalement 99% des enfants ordinaires auraient échoué", ajoute-t-il.

SonntagsBlick: La Suisse fait face à une hausse sans précédent des vols à mains armées cette année, indique le SonntagsBlick, se référant à des chiffres de l'Office fédéral de la police, fedpol. Vingt-deux brigandages de bijouterie ont déjà été enregistrés en 2017, contre seulement douze l'an passé et dix en 2015. Pour contrer ce phénomène, l'Office européen des polices Europol a lancé un plan d'action, auquel la Suisse participe.

NZZ am Sonntag: L'entreprise d'ameublement Ikea va lancer en janvier un projet pilote permettant aux clients ayant acheté des meubles Ikea de les rapporter lorsqu'ils ne les veulent plus et de recevoir de l'argent en contrepartie, affirme la NZZ am Sonntag. Un porte-parole du meneur mondial du secteur a indiqué au journal que le test sera mené dans le magasin de Spreitenbach (AG). Le prix de rachat sera compris entre 0 et 60% du prix d'origine. Armoires, commodes, buffets, tables, chaises, fauteuils, meubles de bureau et cadres de lit seront repris pendant trois mois, à condition qu'ils soient entièrement assemblés, sûrs à l'emploi et en bon état. Ikea revendra les meubles d'occasion à prix coûtant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS