Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - L'envoyé spécial américain pour le Pakistan et l'Afghanistan, Richard Holbrooke, 69 ans, restait dimanche dans un "état critique" après une opération de l'aorte à Washington, a indiqué le département d'Etat. Il avait été hospitalisé vendredi.
Le diplomate "reste dans un état critique à l'hôpital universitaire George Washington où il est entouré de sa famille, de ses amis, de ses collègues et du personnel de l'établissment", indique un communiqué du département d'Etat.
Vendredi, le porte-parole de la diplomatie américaine Philip Crowley avait indiqué que M. Holbrooke s'était "senti mal" alors qu'il travaillait au septième étage du département d'Etat, où se trouvent les bureaux de la secrétaire d'Etat Hillary Clinton. Il a été opéré au niveau de l'aorte après son hospitalisation.
Artisan de l'accord de paix de Dayton, qui a mis fin en 1995 à la guerre en Bosnie, M. Holbrooke est surnommé "le Kissinger des Balkans".
Le président Barack Obama lui a confié en janvier 2009 à son arrivée à la Maison Blanche la tâche difficile de représenter la diplomatie américaine dans une région où les Etats-Unis mènent depuis 2001 une guerre contre les talibans.
Né le 24 avril 1941 à New York, il a entamé sa carrière diplomatique à 21 ans au Vietnam, grâce à sa connaissance de la langue vietnamienne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS