Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tirant notammant profit de l'embellie conjoncturelle, Richemont a bouclé le premier semestre de son exercice décalé 2017/18 avec des ventes en hausse de 10% en un an, à 5,6 milliards d'euros (archives).

KEYSTONE/EPA/RICHEMONT / YVES-ANDRE.CH / HANDOUT

(sda-ats)

Comme attendu, Richemont a fortement amélioré sa performance au premier semestre de l'exercice décalé 2017/18. Tirant profit d'un environnement économique mieux orienté, le groupe de luxe genevois a vu son bénéfice net s'envoler un un an de 80% à 974 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires a pour sa part progressé de 10% au regard du premier semestre de l'exercice précédent à 5,6 milliards d'euros (6,42 milliards de francs), annonce vendredi le groupe sis à Genève. A taux de change constants, les revenus ont crû de 12%.

Le résultat opérationnel a bondi de 46% à 1,16 milliard d'euros, la marge d'exploitation correspondante s'inscrivant à 20,8%, contre 15,7% un an auparavant. Richemont avait déjà annoncé à mi-octobre s'attendre à une forte progression de sa performance au premier semestre de l'exercice en cours, clos fin septembre, après en avoir terminé avec ses opérations de rachats de stocks.

Dans un communiqué distinct, Richemont annonce la nomination de Jérôme Lambert à la nouvelle fonction de responsable opérationnel (COO). Il aura pour mission de gérer l'ensemble des activités du groupe à l'exception de Cartier et Van Cleef & Arpels, en parallèle à la responsabilité des plates-formes régionales et des services centraux d'assistance.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS