Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe de luxe genevois Richemont a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 3% au cours des neuf premiers mois de son exercice décalé 2014/2015 (qui sera clos fin mars) à 8,48 milliards d'euros (10,18 milliards de francs). Durant le troisième trimestre (octobre à décembre), les ventes affichent une croissance de 4% sur un an à 3,05 milliards d'euros.

Exprimée en monnaies locales, la croissance du chiffre d'affaires atteint 2% après neuf mois. Cette performance présente de fortes variations régionales, a indiqué jeudi Richemont qui publie ces résultats quatre jours avant l'ouverture du Salon international de la Haute Horlogerie (SIHH) à Genève.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 8% en Europe à 3,32 milliards d'euros. La région des Amériques affiche une croissance des ventes de 11% à 1,41 milliard d'euros. Par contre, le chiffre d'affaires a reculé de 3% à 3,15 milliards dans la zone Asie-Pacifique, en raison d'un environnement difficile à Hong Kong et Macau notamment. Le marché japonais apparaît aussi en délicatesse après neuf mois avec une contraction de 9% à 602 millions.

La division bijouterie (Cartier, Van Cleef & Arpels) a réalisé une augmentation de ses ventes de 1% à 4,25 milliards d'euros, alors que les marques horlogères (A. Lange & Söhne, Baume & Mercier, IWC, Jaeger-LeCoultre, Officine Panerai, Piaget, Roger Dubuis et Vacheron Constantin) ont progressé de 2% à 2,44 milliards. La catégorie "autres" (Alfred Dunhill, Chloé, Lancel, Montblanc, Net-a-Porter) présente une hausse de 7% à 1,79 milliard.

Ventes inférieures au troisième trimestre

Pour le troisième trimestre de son excercice décalé 2014/2015 (octobre à décembre), le spécialiste des produits de luxe a enregistré un chiffre d'affaires en progression de 4% à 3,05 milliards d'euros. Les recettes sont constantes en monnaies locales. Richemont souligne que les ventes au troisième trimestre ont été inférieures aux six premiers mois de son exercice annuel à taux de change constants.

Le segment bijouterie a connu une demande de +3% (-1% en monnaies locales), alors que la hausse a été nulle pour les maisons horlogères (-4% en monnaies locales) et de +11% pour les autres marques du groupe (+7% en monnaies locales). Le portail Internet Net-a-Porter, spécialisé dans les articles mode haut de gamme, affiche une progression supérieure à la moyenne du groupe.

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre est inférieur aux prévisions des analystes interrogés par awp. A la fin de l'an dernier, les ventes en Europe (+10%) et en Amérique (+14%) ont affiché une solide progression, tandis que celles dans les régions Asie-Pacifique (-5%) et au Japon (-2%) ont reculé au taux de change actuel.

Dans la région Asie-Pacifique, la diminution à la fin de l'an dernier est due aux conditions de ventes difficiles dans la plupart des marchés, notamment à Hong Kong et à Macau et à une base de comparaison défavorable, a précisé Richemont. La hausse du nombre de touristes et les taux de change favorables ont par contre porté les recettes en Europe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS