Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ricola a vu son chiffre d'affaires reculer de 4,9% l'an dernier à 286,2 millions de francs. Le fabricant bâlois de bonbons et d'infusions aux herbes estime s'en être plutôt bien sorti dans un contexte difficile, marqué notamment par l'impact du franc fort.

Les ventes exprimées en monnaies locales affichent une augmentation de 4,5% par rapport à l'exercice précédent, a indiqué vendredi la société de Laufon (BL) qui emploie plus de 400 personnes. Ricola relève avoir néanmoins accru ses parts de marché dans les principaux pays et gagné de nouvelles en Europe de l'Est et Asie.

Dans un environnement jugé toujours difficile, Ricola aborde l'exercice 2012 avec confiance. Le groupe entend notamment poursuivre son internationalisation. Pour mémoire, il avait déjà subi une contraction de son chiffre d'affaires en 2009, de 4,8% à 300,8 millions de francs.

Ricola sort d'un exercice 2011 difficile au niveau humain. L'entreprise a en effet dû affronter en novembre le suicide de son directeur général Adrian Kohler. Il avait auparavant signalé au conseil d'administration avoir commis des irrégularités. Après enquête, il apparaît que celles-ci ne constituaient pas des infractions.

ATS