Rieter a subi comme prévu l'impact de sa restructuration en 2017. Le fabricant zurichois de machines textiles a vu son bénéfice net chuter de 69%, à 13,3 millions de francs. Son chiffre d'affaires a, lui, gagné 2%, à 965,6 millions.

Malgré le recul de la demande en Chine et en Inde, Rieter a connu un second semestre solide, indique-t-il mardi. Le rachat en juin de la division SSM au concurrent Schweiter y a contribué. Dopées en fin d'exercice, les entrées de commandes ont crû de 16% sur un an et franchissent un cap, à 1,05 milliard de francs.

Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT), avant charges de restructuration, a pour sa part diminué de 8%, à 51,8 millions de francs. Pour 2018, la direction table sur des revenus et une rentabilité au niveau de 2017.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.