Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe minier anglo-australien Rio Tinto est parvenu à compenser la baisse continue des cours des matières premières par des économies opérationnelles. Le bénéfice net est ressorti à 6,53 milliards de dollars US (6,05 milliards de francs), a indiqué Rio Tinto jeudi. Son chiffre d'affaires est en baisse 6,8%, à 47,66 milliards.

Le résultat opérationnel s'est amélioré de 52%, à 11,34 milliards, grâce à une forte réduction des coûts d'exploitation et des provisions pour charges exceptionnelles.

"Dans un contexte de baisse des cours des matières premières et de tendances macroéconomiques incertaines, la conjoncture opérationnelle reste difficile. Malgré ces conditions, l'avantage de Rio Tinto en termes de qualité et d'offre concurrentielle permet toujours de générer de la valeur ajoutée" pour ses actionnaires, s'est félicité le président-directeur général du groupe, Sam Walsh.

Endettement réduit

"Notre discipline financière et opérationnelle nous a permis de contrebalancer l'essentiel de l'effet de la baisse des cours des matières premières en 2014. En augmentant les volumes et en réduisant les coûts, nous avons dégagé un bénéfice sous-jacent de 9,3 milliards et avons pu maintenir notre marge brute d'exploitation à 39%", a-t-il ajouté.

L'endettement net a été simultanément réduit de 5,6 milliards, à 12,5 milliards.

Le groupe a par ailleurs annoncé un programme de rachat d'actions de 2 milliards de dollars. Conjuguée à une augmentation de 12% du dividende annuel, cette mesure représente un retour aux actionnaires sur les bénéfices de près de 6 milliards, a souligné l'industriel.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS