Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Martigny - Le procureur a requis 24 mois de prison dont douze avec sursis contre l'ex-ami de Rachel. Il comparaissait jeudi devant le Tribunal de Martigny (VS) pour avoir tiré un coup de pistolet à plomb sur un jeune homme, le privant de l'usage de son oeil.
Le procureur André Morand a affirmé que l'accusé n'avait pas agi dans une situation de légitime défense, comme le soutient son avocat. Ce 20 décembre 2006, vers 18h00 en ville de Monthey (VS), "il était prêt à tirer avec son pistolet à plomb qu'il tenait sur lui, alors même qu'il n'était pas attaqué", a-t-il indiqué.
Le ministère public s'appuie notamment sur un enregistrement dans lequel on entend l'accusé au moment des faits. Craignant que la situation ne dégénère, il était en train de téléphoner à la police lorsqu'il a interrompu sa conversation et dit à la victime qui s'approchait vers lui: "Viens, viens, tu vas voir ce qui va t'arriver".
"Lorsque la victime s'est trouvée à deux mètres de lui, il lui a tiré dans la figure. C'était de la vengeance ou de la revenche", a affirmé le procureur. L'accusé a donc, selon lui, voulu causer une blessure mettant la vie de la victime en danger.
La défense a quant à elle plaidé la légitime défense et demandé l'acquittement de l'accusé. Tout au plus reconnaît-elle des lésions corporelles simples. Selon elle, il s'agit de replacer le drame dans "une logique de bande et violence", au milieu de laquelle "Rachel et son ami vivaient dans la peur des menaces et des agressions".
La victime, âgée de 17 ans au moment du drame, a expliqué avoir été menacée à plusieurs reprises par l'ex-ami de Rachel, suite à divers contentieux. "Cette fois, je voulais discuter avec lui et en finir avec toutes ces histoires", a-t-il indiqué à la cour.
Sur ce point, la version de la victime et des deux accusés divergent. Le premier dit s'être dirigé calmement vers l'ami de la jeune femme. Les seconds affirment que le jeune homme était menaçant.
Ce fameux 20 décembre 2006, Rachel était en voiture avec son ami. Elle est sortie lorsque la victime, à pied, a donné un coup dans l'arrière du véhicule. C'est après une brève altercation entre la jeune femme et la victime que s'est déroulé le drame.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS