Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vingt détenus ont été tués samedi au cours d'une rixe survenue dans la prison de la ville mexicaine de Matamoros, frontalière avec la ville américaine de Brownsville, ont annoncé les autorités locales. Douze autres prisonniers ont été blessés.

La rixe a commencé par une bagarre entre deux détenus et "d'autres prisonniers s'y sont joints par la suite", selon un communiqué de la Sécurité de l'Etat de Tamaulipas. L'intervention de la police de l'Etat ainsi que de la police fédérale a été nécessaire pour rétablir l'ordre dans la prison, selon le communiqué.

Les autorités n'ont pas précisé les causes de l'affrontement, mais affirment qu'il n'y a pas eu de tentative d'évasion. En mars 2010, 41 prisonniers s'étaient évadés de ce centre pénitentiaire.

Les prisons du Tamaulipas, ont été le théâtre de plusieurs évasions et rixes entre prisonniers lors des dernières années. En 2010, 340 prisonniers au total se sont évadés des prisons de l'Etat, et en mai dernier, 17 prisonniers se sont échappés de la prison de Reynosa, frontalière de la ville américaine de McAllen, au Texas.

Dans les Etats du Tamaulipas et du Nuevo Leon sont particulièrement actifs le cartel des Zetas, groupe criminel créé dans les années 90 et dirigé par d'anciens militaires d'élite de l'armée mexicaine, et les narcotrafiquants du cartel du Golfe pour le contrôle des routes de la drogue.

ATS