Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

RoadCross veut aider les personnes qui perdent un proche lors d'un accident de la route. L'organisation veut leur proposer de participer à des groupes de discussion gratuits.

Ces groupes offrent la possibilité aux proches endeuillés de pouvoir partager leur vécu avec des personnes dans la même situation, explique RoadCross dimanche dans un communiqué. Un spécialiste est également présent pour animer le débat. Les membres décident seuls du sujet sur lequel ils veulent échanger.

La solidarité et le sentiment d'appartenance au groupe aident les personnes concernées, estime RoadCross. Le but est de les aider à mieux revenir à la vie quotidienne.

Car le deuil après un accident mortel de la route est particulièrement dur à vivre: la mort arrive de manière inattendue et brutale. "Si le deuil n'est pas fait correctement, il y a le risque que les proches ne parviennent à revenir à la vie normale", remarque Roger Weber, responsable de l'assistance professionnelle, cité dans le communiqué.

Les premiers groupes se sont formés à Berne, Lucerne, Zurich et St-Gall. Les personnes se rencontrent tous les un à deux mois, sept fois en tout.

ATS