Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Robots tueurs: la Suisse souhaite le prolongement d'une commission

La Suisse veut que la commission sur les robots tueurs présidée par l'ambassadeur indien Amandeep Gill soit prolongée (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

La Suisse est satisfaite des "avancées" récentes sur les robots tueurs, notamment le besoin d'un contrôle humain sur l'utilisation. Mais "il y a encore des opinions divergentes" sur ces systèmes autonomes et elle souhaite qu'une commission soit prolongée en 2019.

"Il y un grand besoin de résultats concrets supplémentaires", a dit mercredi à Genève l'ambassadrice suisse Sabrina Dallafior lors de la réunion des Etats partie à la Convention sur certaines armes classiques (CCW). Elle a appelé les pays à trouver une approche "constructive" et "efficace".

Il y a quelques mois, l'ambassadeur indien Amandeep Gill, qui préside une commission établie en 2016 lors d'une discussion de la CCW, avait affirmé que le dialogue "avait bien progressé" sans que les Etats n'atteignent un accord sur les moyens d'aborder la question des robots tueurs. Mme Dallafior a souhaité que cette entité soit étendue en 2019 comme il le demande.

De son côté, l'ONG Campagne pour interdire les robots tueurs avait souligné il y a quelques mois qu'en l'absence d'avancée au sein des Nations unies, les négociations pourraient avoir lieu en dehors de la CCW.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.