Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Roche confirme l'efficacité de son antigrippal baloxavir marboxil

Les épidémies de grippe provoquent chaque année 3 à 5 millions de cas sévères dans le monde (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Le groupe pharmaceutique Roche a confirmé jeudi l'efficacité de son traitement antigrippal baloxavir marboxil chez les patients à risques d'une complication, selon une étude clinique de phase III.

L'administration du médicament réduit "significativement" la durée de rétablissement suite à des symptômes grippaux, comparé à un placebo, a précisé le laboratoire bâlois dans un communiqué.

Selon la définition du Centre américain de prévention et de contrôle des maladies (CDC), les patients à risque sont des personnes âgées de 65 ans et plus ou ceux souffrant d'asthme, d'une maladie pulmonaire chronique, de diabète ou d'insuffisance cardiaque, pour qui une grippe peut se traduire par une hospitalisation, voire causer la mort.

L'étude clinique de phase III baptisée "Capstone-2", dernière étape avant une demande d'homologation, a été menée auprès d'environ 2200 patients et "étaye le nombre croissant de preuves démontrant que baloxavir marboxil dispose du potentiel pour devenir un traitement antigrippal de premier ordre", a indiqué dans le communiqué Sandra Horning, responsable médicale de Roche.

Les épidémies de grippe provoquent chaque année 3 à 5 millions de cas sévères, des millions d'hospitalisations et jusqu'à 650'000 décès au niveau mondial, a précisé Roche.

Baloxavir marboxil a été découvert et développé par le japonais Shionogi & Co.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.