Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe pharmaceutique bâlois Roche prolonge d'un mois son offre publique d'achat (OPA) hostile sur le spécialiste américain de technique génétique Illumina. L'offre, qui ne séduit pas pour l'heure, valorise ce dernier à 5,7 milliards de dollars (5,13 milliards de francs).

L'offre courait jusqu'à vendredi dernier. Dans un communiqué, Roche dit lundi s'être vu servir 102'165 actions de sa cible jusqu'à son expiration. Au prix de 44,50 dollars proposé, ces titres représentent seulement près de 4,55 millions de dollars.

L'offre, lancée le 27 janvier et désormais prolongée jusqu'au 23 mars, reste inchangée. Elle représente une prime de 64% par rapport au cours du titre Illumina au 21 décembre 2011, soit à la veille de rumeurs de marchés évoquant l'opération.

Offre jugée trop basse

Illumina a réagi en disant s'être attendue à cette prolongation de l'offre. La société californienne relève le faible nombre d'actions qui ont été servies, ce qui confirme selon elle que la proposition de Roche ne reflète pas les prestations économiques et le potentiel d'avenir d'Illumina. Son conseil d'administration recommande par conséquent une nouvelle fois aux actionnaires de rejeter l'OPA de Roche.

Illumina, fondée en 1998, emploie plus de 2100 collaborateurs dans le monde et a réalisé en 2010 des ventes de 902,7 millions de dollars. La société est spécialisée dans le séquençage de gènes, une technologie indispensable aux traitements personnalisés que Roche considère comme l'avenir de la branche pharmaceutique, avait dit son directeur général Severin Schwan.

A la Bourse suisse, l'annonce du succès pour l'heure très hypothétique de l'OPA de Roche a quelque peu pesé sur le bon de jouissance du groupe rhénan. Vers 09h30, le titre perdait 0,5% ou 80 centimes à 158,50 francs, dans un marché SMI en net repli de 1%, plombé par Novartis dont l'action, traitée il est vrai hors dividende de 2,25 francs, lâchait 4% ou 2,08 francs.

ATS