Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Roland Diggelmann, directeur de Roche Diagnostics, estime que la plate-forme mySugr améliore la qualité de vie des diabétiques (archives).

KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

Le groupe pharmaceutique bâlois Roche a acquis l'entier du capital de mySugr. Comptant plus d’un million d’utilisateurs dans le monde, mySugr est l’une des principales plates-formes de services mobiles de gestion du diabète.

"L'acquisition permet à Roche de renforcer sa position de leader dans le domaine de la prise en charge de cette maladie", a indiqué vendredi le groupe dans un communiqué. Le prix de la transaction n'a pas été dévoilé.

"Nous sommes ravis de cet accord, car nous serons en mesure de proposer aux patients des solutions aisément accessibles au sein d’une plate-forme ouverte, afin de mieux répondre aux besoins non satisfaits des diabétiques. Notre but est d’aider ces patients à passer plus de temps dans leur plage de glycémie cible idéale et à améliorer leur qualité de vie", a déclaré Roland Diggelmann, directeur général de Roche Diagnostics, filiale du groupe.

L'entreprise mySugr est partenaire de Roche depuis 2014. Fondée en 2012, elle est établie à San Diego (Californie) et à Vienne et emploie au total 47 personnes. L'application est disponible dans 52 pays et 13 langues.

ATS