Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sous la pression du président américain, Roche, tout comme ses concurrents, renonce à augmenter ses prix aux Etats-Unis cette année (archives).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Roche emboîte le pas de ses concurrents Pfizer, Merck et Novartis et renonce à augmenter les prix de ses médicaments pour le reste de l'année aux Etats-Unis. Une porte-parole du géant bâlois l'a confirmé vendredi à AWP.

Depuis quelques temps, des débats houleux ont lieu aux Etats-Unis à propos de la politique des prix de grands groupes. Le président Donald Trump a plusieurs fois attaqué la branche pharma à ce sujet dans ses tweets.

Jeudi, il a en revanche salué la décision de Novartis après que son patron Vas Narasimhan a déclaré, lors de la présentation des résultats trimestriels, que son groupe n'augmenterait plus ses prix aux USA pour le reste de l'année en cours.

Auparavant, Pfizer avait décidé de renoncer à des augmentations de prix annoncées. Merck & Co. entend même baisser les prix de certains de ses médicaments.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS