Toute l'actu en bref

"Le plan n'était pas de gagner l'Australie et Indian Wells. Le plan était de figurer dans le top 8 de l'ATP avant Wimbledon..." Roger Federer en convient désormais: ses plans. il doit les revoir.

"Les objectifs ne sont désormais plus les mêmes après ce début d'année, poursuit celui qui est devenu dimanche en Californie le vainqueur le plus âgé d'un Masters 1000 et qui est désormais classé no 6 mondial. Je vais devoir réfléchir sur mon calendrier pour la saison sur terre battue. Le but n'est pas de jouer un tournoi juste pour le jouer, de faire une faveur aux gens sans envie réelle..."

Cette place de no 1 mondial est sans doute devenue l'un des nouveaux objectifs dont il parle. "Mais comme je ne vais pas beaucoup jouer, il me faudra sans doute une autre victoire dans un tournoi du Grand Chelem pour l'obtenir", disait-il avant la finale de dimanche.

Le Bâlois estime que sa victoire dimanche face à Stan Wawrinka est due à sa plus grande fraîcheur physique. "Stan s'est énormément battu lors de ses rencontres contre Nishioka et Thiem, explique-t-il. Pour ma part, j'ai abordé cette finale avec la bonne intensité. J'ai évolué dans le même registre que lors des matches précédents. J'étais prêt. Maintenant, je vais couper quelques jours avant Miami. Je sais combien il est dur d'enchaîner Indian Wells et Miami."

ATS

 Toute l'actu en bref