Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Roger Federer ne jouera pas sur terre battue cette année.

Comme l'an dernier, il a décidé de faire l'impasse sur Roland-Garros. Il pourrait néanmoins récupérer dès ce printemps la 1re place mondiale, qu'il cédera à Rafael Nadal à l'issue du Masters 1000 de Miami.

Le Bâlois (36 ans) a fait part de son choix quelques instants après sa défaite subie au deuxième tour à Miami contre l'Australien Thanasi Kokkinakis (3-6 6-3 7-6). "Il est plus sage que je me ménage, a-t-il dit. Je ne jouerai donc pas sur terre battue cette année." Son retour aux affaires semble pour l'heure prévu à l'occasion du tournoi de Stuttgart, qui débutera le 11 juin et qui lancera la campagne sur gazon.

"J'ai besoin d'une plus longue pause, et d'un gros bloc d'entraînement", a souligné Roger Federer, qui n'avais plus concédé deux défaites consécutives sur le circuit depuis le printemps 2014. "J'ai beaucoup de travail à faire", a poursuivi le Bâlois, qui avait galvaudé trois balles de match six jours plus tôt en finale à Indian Wells face à Juan Martin Del Potro. Un tournoi dans lequel il estime n'avoir pas évolué à un très haut niveau.

"C'était si mauvais"

"Je ne me suis pas senti à l'aise sur le court. Je me également trompé dans mes choix", a reconnu Roger Federer à l'heure d'analyser sa défaite, quelques minutes seulement après l'avoir consommée. "Kokkinakis mérite sa victoire. Il était le meilleur aujourd'hui (réd: samedi). Sur ce match, il est logique que je perde ma place de no 1. C'était si mauvais..."

L'homme aux 20 titres du Grand Chelem avait pourtant toutes les cartes en main. "Ca a commencé au début du deuxième set. Il a voulu m'offrir le break d'entrée, mais je n'ai pas accepté son cadeau. J'ai alors connu dix mauvaises minutes, qui m'ont coûté le set et peut-être même le match", a-t-il pesté.

Nadal a 4680 points à défendre

Roger Federer devrait, toutefois, retrouver très vite son trône. Il n'accuse, en effet, que 100 points de retard sur Rafael Nadal qui en remettra... 4680 en jeu lors de la saison sur terre battue. Un Rafael Nadal qui s'apprête à défendre quatre titres sur sa surface de prédilection: à Monte-Carlo (1000 points), à Barcelone (500), à Madrid (1000) et, surtout, à Roland-Garros (2000) où il avait triomphé pour la dixième fois l'an dernier.

Même sans avoir joué pendant trois mois, Roger Federer pourrait donc bien entamer sa saison sur gazon dans la peau du no 1 mondial. Et c'est lui qui jouera gros avec 2500 points à défendre sur herbe à Halle, où il avait triomphé pour la 9e fois en 2017, et à Wimbledon, où il avait été sacré pour la 8e fois. L'été tennistique s'annonce vraiment chaud...

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS