Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"J'ai envie de lui dire merci. Oui merci Martina pour tout ce que tu as fait !" Comme tous les amoureux du tennis, Roger Federer regrette la décision de Martina Hingis de mettre un terme à sa carrière

"J'ai adoré la voir jouer ces derniers mois en double. Ses matches étaient tout simplement magnifiques à regarder, explique l'homme aux dix-neuf titres du Grand Chelem. Martina nourrit une immense passion envers notre sport. Cela sera bien si sa vie future demeure liée avec le tennis. Je suis presque impatient de savoir ce qu'elle va faire désormais."

Roger Federer reconnaît que la Saint-Galloise lui a montré en quelque sorte le chemin. "Avant elle, il y avait eu Marc Rosset qui a en quelque sorte imaginé les premiers rêves. Puis Martina est apparue et ces rêves sont devenus plus grands. Elle a gagné des tournois du Grand Chelem, beaucoup de titres aussi pour devenir no 1 mondiale. On n'avait jamais connu cela en Suisse."

Avec le recul, Roger Federer avoue que c'est la maturité de la Saint-Galloise lors de ses premières années sur le Circuit qui l'a le plus bluffé. "Elle est devenue no 1 mondiale à 17 ans, lâche-t-il. La voir assumer un tel statut si jeune force vraiment le respect. Je me souviens combien tout était compliqué pour moi au début."

Après sa victoire sur Benoît Paire, Roger Federer a également évoqué la décision de Magnus Norman de ne plus entraîner Stan Wawrinka qui avait été officialisée mercredi. "Je ne savais rien des intentions de Magnus Norman, dit-il. Ce qui me surprend, ce n'est pas son choix d'arrêter d'entraîner Stan mais bien la durée de leur collaboration. Ils ont oeuvré ensemble plus de quatre ans alors que Magnus avait deux petites filles à élever et son académie à gérer en Suède..."

"J'espère que Stan trouvera quelqu'un de bien, ajoute-t-il. Le coach qui succédera à Magnus Norman aura la chance de diriger un joueur qui travaille admirablement bien. Maintenant, nous avons réfléchi avec Severin Lüthi sur le nom des coaches qui pourraient relever ce défi. Nous en avons cerné quelques-uns, mais nous le gardons bien sûr pour nous. Ce n'est vraiment pas à moi de commencer à lâcher des noms."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS