Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Jouer une finale contre Rafa ici à Bâle est fantastique. Pour les fans, pour le tournoi, pour nous deux et plus particulièrement pour moi !" Un Clasico à domicile: Roger Federer en rêvait aussi.

"Dimanche, le salut passera bien sûr par le jeu vers l'avant. Depuis plus d'une année, j'ai la sensation d'être à l'aise avec cette approche, poursuit Roger Federer. Mais il s'agira de travailler également très dur en défense, de bien retourner, de rester calme. Le début de match sera crucial. Je n'ai pas envie de me battre contre moi-même comme lors de notre dernier affrontement l'an dernier en Australie. J'avais été trop extrême dans mes choix. J'aurais dû lui donner la possibilité de... rater."

Roger Federer n'a pas disséqué le jeu de Rafael Nadal cette semaine. "Je le connais parfaitement. Je n'ai vraiment suivi que sa demi-finale contre Gasquet, dit-il. Il est revenu au score lors des quatre matches qu'il a joués depuis lundi. Même si on sait ce dont il est capable, le faire en indoor est très fort. Il aurait dû perdre lundi lors de son premier tour contre Rosol. Mais après, ses trois victoires contre Dimitrov, Cilic et Gasquet ne m'ont pas surpris."

Le Bâlois s'est félicité de la maîtrise affichée lors de sa demi-finale contre Jack Sock. "Je sortais de deux matches difficiles face à Kohlschreiber et à Goffin, lâche-t-il. Cet après-midi, j'étais en contrôle". Il souligne toutefois n'avoir pas entièrement retrouvé les sensations de son 1er tour face à Mikhail Kukushkin. "Mon meilleur match jusqu'à présent", glisse-t-il. Il serait judicieux que celui qu'il s'apprête à livrer dimanche le surpasse. Il le faudra dans la mesure où Roger Federer affirme que Rafael Nadal "livrera très certainement sa meilleure rencontre de la semaine en finale."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS