Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Roger Federer: trois jours pour se décider

Roger Federer n'a pas signé la lettre des joueurs appelant au boycott de la nouvelle Coupe Davis. "Je n'étais pas au courant de cette démarche", dit-il.

"Apparemment, je ne fais pas partie de ce groupe de joueurs de pointe, s'amuse-t-il. Mais c'est une bonne chose que chacun donne son avis. Quant à moi, je ne sais pas quelle est la bonne formule. L'ITF a voulu changer. Pourquoi pas ? Mais je constate que ce changement a été décidé bien tardivement."

Roger Federer a confirmé que le groupe Kosmos de Gerard Piqué lui a demandé d'apporter une réponse ferme quant à sa présence ou non pour la prochaine édition de la Coupe Davis. "Ils ne m'ont laissé que trois jours pour me décider, précise-t-il. Or en trois jours, je n'avais pas le temps de consulter toutes les personnes que je devais consulter. Je ne pouvais pas prendre de décision dans ce laps de temps. J'ai répondu aux organisateurs de faire comme il l'entendait." C'est-à-dire d'attribuer finalement les deux wild cards à l'Argentine et à la Grande-Bretagne et laisser la Suisse disputer un match de qualification contre la Russie. "Je n'aime pas être mis sous pression de la sorte", conclut le Maître.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.