Stoppé par la pluie samedi soir, Roger Federer n'a pas failli à Indian Wells. Le no 1 mondial a entamé victorieusement sa campagne dans le désert californien où il a un titre à défendre.

Le no 1 mondial s'est imposé 6-3 7-6 (8/6) devant Federico Delbonis (ATP 67). Toujours invaincu cette année en treize rencontres, l'homme aux vingt titres du Grand Chelem n'a peut-être pas livré le match de sa vie dans ce deuxième tour face au gaucher argentin. Cependant une fois de plus, sa gestion du match a fait merveille. Le score est peut-être serré, mais au final sa victoire n'a jamais fait l'ombre d'un doute. Même s'il a dû sauver une balle de deuxième sur le service de Delbonis à 6/5 au jeu décisif...

Connu pour avoir battu... Roger Federer en 2013 à Hambourg, Stan Wawrinka en 2015 à Genève et pour avoir offert le point du sacre en Coupe Davis à l'Argentine en 2016 à Zagreb face à Ivo Karlovic, Federico Delbonis est un excellent joueur. Mais il lui manque encore à 27 ans ce petit plus qui délimite la frontière des grands champions. Sur cette balle d'égalisation à une manche partout, il a ainsi témoigné d'une retenue coupable dans l'échange.

Condamné à se hisser en demi-finale pour conserver sa place de no 1 mondial, Roger Federer devra serrer encore davantage sa garde ce lundi. Filip Krajinovic (ATP 28), le finaliste du dernier Masters 1000 de Paris-Bercy, se dresse sur sa route. Contraint de renoncer à l'Open d'Australie en raison d'une blessure à la cheville, le Serbe de 26 ans est un homme qui peut réussir de grandes choses en 2018. La méfiance est donc de mise.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.