Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stoppé par la pluie samedi soir, Roger Federer n'a pas failli à Indian Wells. Le no 1 mondial a entamé victorieusement sa campagne dans le désert californien où il a un titre à défendre.

Le no 1 mondial s'est imposé 6-3 7-6 (8/6) devant Federico Delbonis (ATP 67). Toujours invaincu cette année en treize rencontres, l'homme aux vingt titres du Grand Chelem n'a peut-être pas livré le match de sa vie dans ce deuxième tour face au gaucher argentin. Cependant une fois de plus, sa gestion du match a fait merveille. Le score est peut-être serré, mais au final sa victoire n'a jamais fait l'ombre d'un doute. Même s'il a dû sauver une balle de deuxième sur le service de Delbonis à 6/5 au jeu décisif...

Connu pour avoir battu... Roger Federer en 2013 à Hambourg, Stan Wawrinka en 2015 à Genève et pour avoir offert le point du sacre en Coupe Davis à l'Argentine en 2016 à Zagreb face à Ivo Karlovic, Federico Delbonis est un excellent joueur. Mais il lui manque encore à 27 ans ce petit plus qui délimite la frontière des grands champions. Sur cette balle d'égalisation à une manche partout, il a ainsi témoigné d'une retenue coupable dans l'échange.

Condamné à se hisser en demi-finale pour conserver sa place de no 1 mondial, Roger Federer devra serrer encore davantage sa garde ce lundi. Filip Krajinovic (ATP 28), le finaliste du dernier Masters 1000 de Paris-Bercy, se dresse sur sa route. Contraint de renoncer à l'Open d'Australie en raison d'une blessure à la cheville, le Serbe de 26 ans est un homme qui peut réussir de grandes choses en 2018. La méfiance est donc de mise.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS