Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rafael Nadal a abdiqué le trône mondial en faveur de Roger Federer.

Eliminé dès les quarts de finale au Masters 1000 de Madrid où il était tenant du titre, l'Espagnol a permis au Bâlois de redevenir lundi no 1 mondial alors que ce dernier n'a plus joué depuis mars.

L'ex-no 1 Novak Djokovic chute de six places après son élimination dès le 2e tour à Madrid et pointe au 18e rang mondial. Il n'avait plus été aussi mal classé depuis le 8 octobre 2006!

Federer était le dauphin de Nadal depuis le 2 avril, à la suite de son élimination dès son entrée en lice au Masters 1000 de Miami, que l'Espagnol n'avait pas joué. Il entame ce lundi sa... 309e semaine comme no 1 (toutes périodes cumulées), alors même qu'il renonce à la saison sur terre battue. Il profite du fait que l'Espagnol ne soit pas parvenu à défendre l'énorme quantité de points accumulée il y a douze mois au coeur du printemps.

Mais le Majorquin pourrait bien reprendre son sceptre dès lundi prochain, à l'issue du Masters 1000 de Rome, s'il parvient à le remporter. L'an dernier, il avait été sorti en quart de finale dans la Ville éternelle (par Dominic Thiem). Et il n'a que 100 points de retard sur Federer au classement.

Mais jusqu'à Wimbledon, Nadal aura 2180 points à défendre, contre 500 seulement à son grand rival. Le chassé-croisé n'est sans doute pas fini.

De son côté, Stan Wawrinka, de retour de blessure, est 23e (+ 2), mais les prochaines semaines s'annoncent extrêmement délicates pour le Vaudois, qui aura beaucoup de points à défendre.

Vainqueur sur la terre battue madrilène, Alexander Zverev reste 3e mondial. Le finaliste Dominic Thiem est mal payé de son phénoménal parcours espagnol: l'Autrichien, qui a réussi l'exploit de sortir Nadal, perd une place au classement ATP (8e) au profit de Kevin Anderson (7e, +1)... qu'il a écarté en demi-finales.

Le bond en avant de la semaine est à mettre au crédit de Denis Shapovalov, qui a atteint les demies à Madrid et s'est ainsi hissé au 29e rang ATP (+14), son meilleur classement à 19 ans.

Chez les femmes, Petra Kvitova a gagné deux places pour figurer au 8e rang mondial après son 3e titre à Madrid. La Roumaine Simona Halep, la Danoise Caroline Wozniacki et l'Espagnole Garbine Muguruza continuent dans cet ordre de dominer la hiérarchie mondiale.

La meilleure Suissesse, Timea Bacsinszky, n'apparaît plus qu'au 55e rang (- 7 places). Belinda Bencic est 73e (+ 1).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS