Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

JO 2012 - Marc Rosset demeure le seul Champion olympique suisse en simple de tennis ! Contre toute attente, Roger Federer ne lui a pas succédé dimanche à Wimbledon, battu 6-2 6-1 6-4 par Andy Murray.
Sur un court où il avait reconquis il y a quatre semaines son fauteuil de no 1 mondial en battant ce même Murray, Roger Federer a reçu la plus belle fessée de sa carrière dans un match sur gazon. Méconnaissable, il fut une proie beaucoup trop facile pour l'Ecossais. Avec cette médaille d'or autour du cou, Murray s'est sans doute débarrassé de sa casquette de loser qui lui collait à la peau après ses quatre défaites en quatre finales dans un tournoi du Grand Chelem.
Face à un adversaire qui a réussi des prouesses tant en défense qu'en attaque, Roger Federer est vraiment passé à côté de son sujet. Le Bâlois a cédé à cinq reprises son engagement. A la relance, il s'est procuré neuf balles de break sans en gagner une seule ! Il est évident que le Bâlois avant encore dans les jambes les séquelles de son marathon de vendredi, cette demi-finale contre Juan Martin del Potro remportée 3-6 7-6 19-17 après 4h26' de match. Le meilleur joueur de tous les temps n'est pas un surhomme.
La médaillé d'or en simple des Jeux olympiques demeure, avec la Coupe Davis bien sûr, le seul trophée qui ne figure pas au palmarès de l'homme aux 17 titres du Grand Chelem. Dans quatre ans à Rio de Janeiro, Roger Federer sera sans doute de la partie pour ce qui seront ces cinquièmes Jeux. Mais à presque 35 ans et sur terre battue, ses chances de succès seront beaucoup moindres qu'elles le furent dimanche à Londres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS