Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

On a retrouvé Roger Federer à Bâle, là où on l'avait laissé neuf jours plus tôt après sa finale victorieuse de Shanghaï face à Rafael Nadal: sur son nuage !

Le Bâlois a livré un récital parfait pour entamer sa dix-septième campagne dans des Swiss Indoors qu'il a remportés à sept reprises. Il s'est imposé 6-1 6-3 devant Frances Tiafoe (ATP 76), ce teenager d'Orlando qui l'avait poussé à la limite des cinq sets il y a deux mois au premier tour de l'US Open.

Après cette 62e victoire à la Halle Saint-Jacques, Roger Federer tentera de battre jeudi une cinquième fois en cinq rencontres l'imprévisible Benoît Paire (ATP 40). S'il est dans un bon soir, l'Avignonnais peut offrir une autre réplique que celle de Frances Tiafoe. Finaliste cet automne à Metz, Benoît Paire peut, contrairement à l'Américain, marier parfaitement son jeu avec les spécificités de l'indoor.

Percutant dans tous les domaines du jeu face, il est vrai, à cet adversaire encore un peu trop "junior", Roger Federer a laissé une très grande impression pour sa première rencontre officielle sur sol helvétique depuis deux ans. Son revers a fusé à merveille. Ses volées furent parfaites. Et sa main exceptionnelle a excellé dans le petit jeu. Le public s'est vraiment régalé. Le mérite de Tiafoe fut de coller au score au second set jusqu'à 3-3 pour que cette rencontre conserve, malgré la disproportion des forces en présence, un semblant d'intérêt. Juste un petit semblant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS