Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Primoz Roglic a pratiquement assis sa victoire dans le Tour de Romandie. Il a su répondre à toutes les attaques du Colombien Egan Bernal. "Je n'ai jamais eu peur", a confié le Slovène.

Roglic - Bernal ou le mano a mano du Tour de Romandie. Le Colombien dans le rôle du challenger a porté cinq attaques dans la montée des Collons. "C'est sûr que c'était beau à voir mais aussi douloureux pour les jambes", estimait Roglic un brin malicieux en évoquant les tentatives de son plus sérieux adversaire.

Arrivés seuls au sommet, Roglic a tassé Bernal contre les barrières, sans mal heureusement. "Je ne l'avais pas vu." En revanche, il avait eu le temps d'observer son dos quand le Sud-Américain a attaqué. "Oui mais je n'ai jamais eu peur. On était les deux à la limite. Je suis sûr que s'il avait pu aller plus vite, il ne se serait pas gêné."

Après son succès au Tour du Pays basque et probablement au Tour de Romandie, le Slovène va-t-il se lancer sur un grand tour cette saison. Le leader de la Lotto NL a botté en touche. "Ca sera plutôt des vacances !"

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS