Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Timea Bacsinszky s'est montrée sans pitié avec Venus Williams à Roland-Garros. La Vaudoise a écarté l'Américaine 6-2 6-4 pour se hisser en quart de finale.

Battue lors de ses deux précédentes confrontations face à l'aînée des Williams - en 2008 et 2014 -, Timea Bacsinszky n'a pas laissé passer sa chance mercredi. La joueuse de Belmont, privée de match depuis samedi en raison de la pluie, a certes semblé un peu "rouillée" durant les premières minutes, se retrouvant menée 0-2. Mais une fois lancée, elle a parfaitement pris les choses en main.

Timea Bacsinszky s'est ainsi ingéniée à faire bouger son adversaire de 35 ans, en variant ses coups et en utilisant ses fameuses amorties. Et comme Venus Williams n'était pas dans un bon jour, gênée par une terre battue lourde, elle n'a pas réussi à faire parler sa puissance, multipliant au contraire les fautes directes.

Un peu plus accrochée en fin de partie, la tête de série no 8 - Williams était no 9 - a su serrer le jeu. Et c'est en conquérante qu'elle est allée chercher la victoire dans l'ultime jeu, bouclé sur un ace après 1h16 de match.

C'est la troisième fois dans sa carrière que Timea Bacsinszky se qualifie pour les quarts de finale en Grand Chelem, après les éditions 2015 de Roland-Garros (demi-finale) et Wimbledon (quart). Pour faire aussi bien que l'an dernier, la Vaudoise devra battre jeudi la Néerlandaise Kiki Bertens (WTA 58), victorieuse au même moment 7-6 6-3 de l'Américaine Madison Keys (no 15).

Même si Kiki Bertens ne paie pas de mine avec son classement, Timea Bacsinszky ferait bien de se méfier. La puissante Néerlandaise reste sur onze victoires consécutives, elle qui a été titrée à Nuremberg (en sortant des qualifications) juste avant de se rendre à Roland-Garros. Elle a ensuite frappé fort dès son arrivée à la Porte d'Auteuil, où elle a évincé dès le 1er tour l'Allemande Angelique Kerber, la gagnante du dernier Open d'Australie.

Timea Bacsinszky et Kiki Bertens n'ont été opposées qu'une seule fois jusqu'ici sur le circuit. C'était à l'US Open 2014, et la Néerlandaise avait dû abandonner au cours du second set.

ATS