Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Roger Federer figure à nouveau dans la moitié de tableau de Novak Djokovic à Roland-Garros.
Tombeur du Serbe en demi-finale l'an dernier à la Porte d'Auteuil, le Bâlois (no 3) aura droit à un 1er tour de chauffe face à l'Allemand Tobias Kamke (ATP 77). Il devra probablement serrer sa garde dès le tour suivant, où il pourrait se mesurer à son ancienne bête noire David Nalbandian (ATP 40). Andy Roddick (no 26), Feliciano Lopez (no 15) puis Tomas Berdych (no 7) ou Juan Martin Del Potro (no 9) devraient ensuite se dresser sur la route du vainqueur de l'édition 2009.
Stanislas Wawrinka (no 18) peut lui aussi espérer défier Novak Djokovic (no 1) durant cette quinzaine. Le Vaudois, dont le 1er tour face à l'Italien Flavio Cipolla (ATP 74) doit n'être qu'une formalité, pourrait retrouver le Serbe au stade des quarts de finale. Mais si son 2e tour - face à Pablo Andujar (ATP 36) ou Victor Hanescu (ATP 145) - s'annonce également aisé, il devra vraisemblablement sortir ensuite le grand jeu face aux deux meilleurs joueurs Français, Gilles Simon (no 11) et Jo-Wilfried Tsonga (no 5).
Novak Djokovic, qui assure ressentir moins de pression que l'an dernier, entamera son tournoi face à l'Italien Potito Starace (ATP 97). En quête d'un quatrième titre du Grand Chelem consécutif, Nole ne subira son premier test sérieux qu'au 4e tour: il pourrait alors affronter l'imprévisible gaucher Fernando Verdasco (no 14), tombeur de Rafael Nadal à Madrid.
Sextuple vainqueur et double tenant du titre à Roland-Garros, Rafael Nadal (no 2) semble pour sa part à l'abri d'une mauvaise surprise avant les demi-finales, où il pourrait rencontrer Andy Murray (no 4) ou David Ferrer (no 6). Surprenant demi-finaliste à Barcelone, le puissant Milos Raonic (no 19) semble le seul joueur capable de titiller le gaucher majorquin. Mais le Canadien devra probablement se sortir des griffes du coriace Juan Monaco (no 13) avant de songer à défier le Roi de la terre battue au 4e tour.
Chez les dames, une finale de rêve entre Victoria Azarenka (no 1) et la gagnante de l'édition 2002 Serena Williams (no 5) est envisageable. Finaliste à Paris en 2010, Samantha Stosur (no 6) s'annonce comme la principale rivale de la Biélorusse dans le haut du tableau. Maria Sharapova (no 2) cherchera quant à elle à troubler la marche en avant de l'Américaine, qu'elle pourrait retrouver dès les quarts de finale.
Seule Suissesse admise directement dans le tableau final, Romina Oprandi (WTA 69) disputera son premier tournoi majeur sous les couleurs helvétiques. La tâche de la Bernoise, qui affrontera la Biélorusse Olga Govortsova (WTA 74) au 1er tour, s'annonce délicate: elle n'a pas disputé le moindre match depuis le mois de février en raison d'une blessure au genou droit.

ATS