Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stan Wawrinka est de retour en demi-finale à Roland-Garros. Auteur d'un match quasiment parfait, il a écarté Albert Ramos-Viñolas, 6-2 6-1 7-6 (9/7), pour s'offrir un nouveau duel face à Andy Murray.

Cette sixième qualification en demi-finale d'un Grand Chelem, la deuxième de suite à Roland-Garros, a été la plus facile pour Stan Wawrinka. Le no 4 mondial a fait quasiment tout ce qu'il voulait contre l'un de ses souffre-douleur préférés, qu'il avait déjà martyrisé il y a deux semaines au Geneva Open (6-1 6-1) et qu'il a battu mercredi pour la septième fois en sept confrontations.

Trop puissant, trop complet, trop affûté, trop appliqué, bref beaucoup trop fort pour Albert Ramos-Viñolas (ATP 55), Stan Wawrinka a survolé les débats pendant deux sets et demi, durant lesquels il a asphyxié son adversaire en prenant la balle tôt et lui expédiant moult "parpaings".

Mais à 4-2 dans le troisième set, la machine Wawrinka s'est un peu grippée. Moins concentré, et donc plus brouillon, il a laissé le Catalan revenir à 4-4, puis même se procurer une balle de set dans le tie-break. Le Vaudois l'a toutefois écartée en poussant son rival à la faute, avant de reprendre définitivement les devants.

Après un début de tournoi un brin poussif, Stan Wawrinka est désormais lancé à toute vitesse vers la défense de son titre à la Porte d'Auteuil. Mais avant de penser à une éventuelle finale dimanche, il devra évincer vendredi en demi-finale Andy Murray, qui s'est lui-même imposé "au physique" face au Français Richard Gasquet (5-7 7-6 6-0 6-2).

Stan Wawrinka connaît très bien le no 2 mondial pour l'avoir affronté à quinze reprises. L'Ecossais mène 8-7 dans les face-à-face, mais c'est le Vaudois qui a remporté leurs trois dernières confrontations, la dernière en date à Londres durant le Masters 2015.

ATS