Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Novak Dokovic a balayé les doutes nées de sa victoire laborieuse de la veille en trois sets contre Thomaz Bellucci (BRA).

Le no 1 mondial a gagné son choc contre Rafael Nadal en quarts de finale du Masters 1000 de Rome, sur le score de 6-4 7-6 (7/4).

Nadal n'a plus battu le Serbe depuis la finale 2014 de Roland-Garros. Les deux titans s'affrontaient pour la 49e fois, et "Djoko" l'a emporté pour la septième fois de suite, au terme de 2h24' de jeu. Il a notamment remporté 72 % des points derrière sa première balle de service et comptabilisé 27 coups gagnants. Pour l'Espagnol (ATP 5), c'est un petit coup d'arrêt, lui qui avait gagné quinze de ses seize matches sur terre battue jusque-là cette saison.

En demies, Djokovic affrontera le vainqueur du match entre l'Autrichien Dominic Thiem et le Japonais Kei Nishikori.

Dans l'autre partie du tableau, l'Ecossais Andy Murray (ATP 3) s'est qualifié pour les demi-finales en dominant le Belge David Goffin 6-1 7-5. Samedi, il retrouvera en demies le jeune Français Lucas Pouille, 22 ans et 52e mondial, qui s'est qualifié sans jouer après le forfait de son adversaire l'Argentin Juan Monaco.

L'Ecossais, désormais assuré de retrouver sa 2e place au classement mondial lundi, a déroulé contre Goffin, qui pourtant avait balayé Tomas Berdych 6-0 6-0 en 8es. "Les conditions étaient très difficiles, avec beaucoup de vent, beaucoup de terre qui s'envolait. Cela n'est pas facile de jouer comme ça", a déclaré Murray.

A 28 ans, le natif de Glasgow a tout de même montré qu'il était en forme, à moins de deux semaines de Roland-Garros. Il vient de s'incliner en finale du Masters 1000 de Madrid contre Novak Djokovic 6-2 3-6 6-3 au bout d'une rencontre très disputée.

ATS