Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il n'y a pas eu de miracle pour Roger Federer à Rome. Pas au mieux avec son dos, le Bâlois a été éliminé en 8e de finale par l'Autrichien Dominic Thiem, vainqueur 7-6 (7/2) 6-4.

Si Roger Federer s'en était sorti à l'expérience la veille face à Alexander Zverev (19 ans), cela n'a pas suffi contre Dominic Thiem. Il est vrai que l'Autrichien, même s'il n'a que 22 ans, a déjà de la bouteille comme en témoigne son 15e rang mondial.

Visiblement gêné dans ses déplacements sur la terre battue du Foro Italico, Roger Federer a tenté de raccourcir les échanges contre son cadet, cherchant presque systématiquement le coup dur. Une tactique qui a failli fonctionner dans le premier set, lorsque le Bâlois s'est procuré deux balles de break consécutives à 5-5. Dominic Thiem les a toutefois écartées, avant de survoler le tie-break.

Dans la deuxième manche, en revanche, Roger Federer n'a jamais eu son mot à dire. Souvent mal placé, commettant des erreurs inhabituelles, il a cédé son engagement à 2-2. Il n'a alors jamais pu revenir face à un Autrichien qui a bien négocié la fin de rencontre, se montrant très solide au moment de conclure.

Victorieux sur un ace après 1h18 de jeu, Dominic Thiem s'est ainsi adjugé sa première victoire face au Maître, un succès presque logique au vu des circonstances. Il s'agit même de son deuxième scalp prestigieux de l'année après celui de Rafael Nadal, qu'il avait battu en février à Buenos Aires. De quoi confirmer les grands espoirs placés en lui.

Pour Roger Federer, cette année 2016 est toujours aussi problématique. Touché au genou après l'Open d'Australie, il doit dorénavant se débattre avec des douleurs au dos. Quart de finaliste à Monte-Carlo, et forfait la semaine dernière à Madrid, le no 2 mondial n'aura que cinq matches sur terre battue dans les jambes avant d'aborder Roland-Garros (22 mai - 5 juin). A moins bien sûr qu'il n'accepte une invitation des organisateurs du Geneva Open de la semaine prochaine...

ATS