Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rome - Les représentations diplomatiques de Rome ont connu lundi un nouvel état d'alerte après la découverte d'un paquet contenant des explosifs à l'ambassade de Grèce. Quatre jours plus tôt, l'explosion de deux colis piégés dans les ambassades de Suisse et du Chili avait fait deux blessés.
Le dispositif désamorcé par les artificiers est semblable à ceux qui ont explosé la semaine dernière aux ambassades du Chili et de Suisse, ainsi qu'à l'engin explosif rudimentaire découvert dans une rame vide du métro romain à la même période, ont indiqué les autorités italiennes.
L'ambassadeur de Grèce à Rome, Michael Cambanis, a fait savoir que le colis piégé avait été acheminé par coursier le vendredi 24 décembre alors que l'ambassade était déjà fermée. "Le personnel l'a trouvé [lundi] matin, mais des mesures de sécurité avaient déjà été prises", a-t-il déclaré. "Nous avons aussitôt prévenu les carabiniers, qui (...)ont neutralisé la bombe", a-t-il ajouté.
Les représentations diplomatiques de la capitale italienne ont été placées en état d'alerte et des paquets suspects ont été signalés lundi dans les ambassades de Monaco, du Venezuela, du Maroc, du Danemark, de Suède, d'Albanie et d'Ukraine en Italie ainsi qu'à l'ambassade de Finlande auprès du Vatican. Mais il s'agissait à chaque fois de fausses alertes.
Les autorités italiennes ont dit s'attendre à d'autres attaques de ce genre en cette période des fêtes de Noël. Elles précisent que les ambassades d'Italie à l'étranger ont été placées en état d'alerte.
Ambassade de Suisse rouverte
La semaine dernière, d'autres fausses alertes avaient concerné les ambassades d'Irlande et d'Ukraine, tandis que deux colis piégés avaient explosé jeudi dans les ambassades de Suisse et du Chili. Ils avaient fait deux blessés graves.
La représentation helvétique a rouvert ses portes lundi, entourée de mesures de sécurité renforcées. L'état de santé du blessé suisse, un homme de 53 ans souffrant de multiples fractures à la main gauche, est plutôt bon, mais il devra rester encore un mois à l'hôpital.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS