Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les faux centurions sont interdits depuis jeudi aux abords des monuments historiques de Rome. L'ordonnance municipale précise que cette interdiction est nécessaire pour "protéger le patrimoine historique" mais aussi pour des raisons de sécurité urbaine.

Le document explique que les faux centurions agissent fréquemment "de façon inopportune, insistante et parfois agressive". Ces hommes déguisés ne pourront donc plus se faire prendre en photo ou être filmés par les touristes, en échange d'argent.

Alors que le Jubilé de la miséricorde, voulu par le pape François, va débuter dans moins de quinze jours, le commissaire Francesco Paolo Tronca, qui gère la Ville de Rome, a décidé de faire le ménage parmi les activités plus ou moins légales qui encombrent les rues de la capitale.

Ainsi, est également interdite "toute activité assimilable au transport de personnes", notamment les nombreux vélos-taxis qui circulent dans le centre-ville. Les conducteurs de ces derniers ne sont pas obligés d'avoir un permis de conduire, ni une assurance.

Démarchage dans la rue

Enfin, l'ordonnance interdit le démarchage dans la rue pour des visites en bus touristiques, ainsi que la vente de billets pour l'accès aux principaux musées, comme on en voit tant aux abords de ceux du Vatican notamment.

M. Tronca a été nommé le 1er novembre par le gouvernement italien afin de remplacer le maire de Rome, Ignazio Marino, démissionnaire à la suite de plusieurs scandales.

En charge des affaires courantes avant la tenue des prochaines élections municipales, vraisemblablement au printemps 2016, il doit surtout s'occuper de gérer les derniers préparatifs en vue du Jubilé. L'année sainte s'ouvrira le 8 décembre pour se prolonger jusqu'au 20 novembre 2016 et qui devrait attirer des millions de pèlerins à Rome.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS