Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Roger Federer a franchi à Rotterdam la première marche sur le chemin qui doit le mener au sommet de la hiérarchie mondiale.

Plus que deux victoires et le roi retrouvera son trône. Roger Federer, venu chercher à Rotterdam la place de no 1 mondial qu'il n'a plus occupée depuis novembre 2012, a facilement remporté son premier match aux Pays-Bas face au Belge Ruben Bemelmans (6-1 6-2).

La tentation était bien sûr trop forte pour le Maître, vainqueur de son 20e titre du Grand Chelem et de son 6e Open d'Australie, pour ne pas opérer ce crochet par Rotterdam, imprévu à la base dans son calendrier. Le plus grand joueur de tous les temps, avec désormais plus que 155 points de retard sur l'Espagnol Rafael Nadal, est parti en reconquête avec une seule et unique idée en tête: atteindre les demi-finales du tournoi pour devenir lundi prochain, à 36 ans, le plus vieux no 1 mondial de l'histoire, cinq ans et 106 jours après avoir cédé le fauteuil.

Motivé comme à chaque fois qu'il a dû faire face aux défis les plus relevés, Federer n'a même pas laissé au pauvre Bemelmans (ATP 116) quelques secondes pour prendre ses marques. En impitoyable rouleau compresseur, le Rhénan a écrasé le Belge en 46 minutes (19 minutes pour le 1er set !), engloutissant 57 points sur les 82 joués (70% !).

Le prochain adversaire du Bâlois, jeudi, sera une vieille connaissance, Philipp Kohlschreiber (34 ans). "RF" a déjà affronté l'Allemand douze fois au cours de sa prodigieuse carrière. Pour autant de succès...

S'il passe, Federer jouera en quart de finale, pour la suprématie au classement ATP, contre un Néerlandais, Robin Haase ou Tallon Griekspoor, le tombeur de Stan Wawrinka au 1er tour mardi. Un tableau, non, un tapis rouge vers une énième page triomphale dans le livre du Bâlois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS