Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président roumain Traian Basescu restera chef de l'Etat, a décidé mardi la Cour Constitutionnelle. Cette mesure signe l'échec d'une tentative de destitution lancée par la coalition de centre gauche au pouvoir qui avait plongé la Roumanie dans sa plus grave crise politique depuis 23 ans.

La Cour a décidé d'invalider le référendum sur la destitution du président de centre droit, organisé le 29 juillet, en constatant que le seuil de participation minimum requis n'a pas été atteint.

M. Basescu avait été suspendu de ses fonctions début juillet par l'Union sociale-libérale, coalition de centre-gauche au pouvoir depuis mai, dans le cadre d'une procédure sévèrement critiquée par l'Union européenne et les Etats-Unis.

Six des neufs juges de la Cour ont estimé que le taux de participation au référendum n'avait pas atteint le seuil minimum de participation requis (50% des inscrits plus un), a annoncé le juge Augustin Zegrean à la presse.

Selon les résultats officiels du bureau électoral central, plus de 87% des votants s'étaient prononcés pour la destitution de M. Basescu, très impopulaire après une cure d'austérité administrée en 2010.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS