Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les investisseurs américains se sont précipités sur les titres financiers des Îles Caïmans en 2011 au détriment de ceux d'autres pays comme la France, le Brésil, l'Allemagne ou l'Inde, selon un rapport du département américain du Trésor. Les désinvestissements américains ont touché la Suisse l'an passé.

Les Îles Caïmans ont été propulsées de la 5e à la 3e place du classement (encore provisoire) du département qui répertorie les pays où les investisseurs américains détiennent le plus de titres. Cette progression s'est faite aux dépens de la France, passée de la 4e à la 6e place, et du Japon (4e), qui a perdu une place.

Le Royaume-Uni reste le choix préféré des investisseurs américains, dont le portefeuille total en titre britanniques atteignait 989 milliards de dollars fin 2011 (-1%), devant le Canada (763 milliards, +59%).

Les portefeuilles en titres des Îles Caïmans a augmenté de 94% par rapport à 2010 pour atteindre 709 milliards de dollars, selon les chiffres du Trésor publiés vendredi.

La Suisse touchée

La France est le pays où la baisse des investissements américains a été la plus forte en valeur absolue (60 milliards). Mais ce n'est pas le seul pays à avoir fait les frais de forts désinvestissements américains en 2011. Ceux-ci ont aussi touché la Suisse, 7e du classement, avec une baisse de 11%, l'Allemagne (8e, -11%), le Brésil (10e, -17%), la Chine hors Hong Kong (18e, -25%), Taïwan (20e, -24%) ou encore l'Inde (26e, -35%).

Les Îles Caïmans ne sont pas considérées comme des paradis fiscaux par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et le G20. Elles sont néanmoins deuxièmes, derrière la Suisse, au classement 2011 du secret financier établi par l'organisation non gouvernementale Tax Justice Network.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS