Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Faute d'enneigement, les remontées mécaniques suisses ont connu un rude hiver sur le plan des résultats. Le nombre d'hôtes s'est tassé de 2% sur un an pendant la saison 2015/2016, malgré un bon mois de mars. Le chiffre d'affaires de transport a chuté de 6%.

L’hiver 2015/16 s'avère l’un des plus difficiles de ces dernières années, souligne jeudi l'association faîtière Remontées Mécaniques Suisses (RMS) sur la base d'un bilan provisoire. La bonne affluence en mars, avec l'aubaine des vacances de Pâques, a permis d'atténuer les pertes drastiques enregistrées durant la première moitié de la saison.

En ce qui concerne le nombre d'hôtes (premier passage), les Alpes vaudoises et fribourgeoises (+0,7%) ainsi que l'Oberland bernois (+0,5%) sont les seules régions où la fréquentation a augmenté en comparaison annuelle. La clientèle a diminué en Suisse orientale (-0,6%), en Valais (-1,6%), aux Grisons (-3,2%) et en Suisse centrale (-4,1%).

Le tableau est plus sombre à l'aune du chiffre d'affaires. Sur la base des relevés aléatoires établis par la branche, toutes les régions ont vu leurs recettes reculer. Les remontées mécaniques vaudoises et fribourgeoises (-2,3%) s'en tirent à meilleur compte que celles des Grisons (-7,3%) ou de Suisse centrale (-7,6%).

Marasme au Tessin

Au Tessin, la fréquentation a dégringolé de près de 47% et le chiffre d’affaires de transport de 38% par rapport à la saison d'hiver précédente. Un marasme dû à l’arrivée exceptionnellement tardive de l’hiver, rappelle l'organisation. Certaines remontées mécaniques de la région n’ont ouvert qu'en février.

L'absence de l'or blanc n'est pas seule en cause. La vigueur du franc a elle aussi dissuadé de nombreux hôtes des pays de la zone euro. "Des marchés très importants jusqu’ici se sont littéralement effondrés", déplore RMS. Et d'observer que le tourisme lié au ski a, d’une manière générale, tendance à stagner.

En comparaison avec la moyenne des quatre années précédentes, le nombre d’hôtes des remontées mécaniques suisses a chuté de 8% pendant la saison d'hiver en cours qui s'achève pour certaines en mai, signale encore l'association. Le chiffre d’affaires de transport s'est tassé de 9,5%.

ATS